Concours photo "La rue, témoin de nos passions": publiez-vous images jusqu'au 25 mars ! Toutes les infos
Adolphe Geisel: Garçons avec des tapolets (affiche de l'exposition Romont-Souvenirs)

Adolphe Geisel: Garçons avec des tapolets (affiche de l'exposition Romont-Souvenirs)

Adolphe Geisel
Adolphe Geisel-Ville de Romont

A Romont, pour appeler les fidèles aux offices durant la Semaine sainte, les tapolets (crécelles) remplacent les cloches qui, selon la légende, se rendent du Jeudi saint au Samedi saint à Rome. Tradition très ancienne qui a subsisté à travers les siècles.

Luc F. Dumas se souvient dans Bachu que "la mission liturgique était de faire le plus de vacarme possible" et qu’il adorait ça : "Nous disposions d’un arsenal de vieilles crécelles et de tambourins mécaniques hérités du Moyen Age, et de claquettes de bois."

On ne sait pas de quand date cette photographies. Aujourd’hui, il semble que ce soit toujours exclusivement aux garçons que revient la tâche de faire du vacarme, alors que les filles jouent le rôle des Pleureuses!

Luc F. Dumas: Bachu, Lausanne, Ed. L’Age d’Homme, 1983, p.33

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!