Les vendanges

Les vendanges

1947
© Photo Albert Emonet, Sembrancher
Michel Savioz

Les porteurs de brantes (vendanges), précèdent des dames en costume portant un petit tonneau à vin.
Descente vers les Landoux lors d'une fête folklorique à Vissoie.


Un immense merci à Mme Ann Beattie-Emonet pour ces magnifiques documents.

Brantes: Helvétisme désignant une hotte étanche en lames de bois, servant autrefois à la vendange. Le brantard est l'ouvrier portant la brante au dos pour assurer le transport du raisin. Les femmes vendangeaient dans des paniers ou des mestres, qu'elles versaient ensuite dans des brantes, sortes de hottes étanches à dos, déposées au fond de la vigne. Pour gagner de la place, les hommes écrasaient le raisin avec un chamoloir, sorte de fouloir, branche d'arbre munie de 3 pointes. Ils chargeaient ensuite la brante sur le dos du brantard qui l'amenait jusqu'au char, ou souvent, directement à la cave. La brante contenait 50 kg de raisin, à quoi il faut ajouter le poids de la brante bien mouillée (18 kg) pour qu'elle soit le plus étanche possible. C'est donc les plus costauds qui transportaient ainsi la vendange. La brante servait aussi aux travaux de la cave.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Michel Savioz
1,856 contributions
22 août 2014
1,329 vues
0 like
0 favori
0 commentaire
4 galeries