Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage
Plymouth Belvedere 1957

Plymouth Belvedere 1957

1 juillet 1963
Richard Mesot

Eté 1963, en vacances chez des amis près de Mâcon avec la somptueuse Plymouth Belvedere de mon père. Je me souviens que les gens se retournaient pour nous voir passer. Malheureusement cette voiture fut passablement endommagée dans une violente collision avec une Ford Taunus 17M. Je vous raconte pas l'état de la 17M !!!

la même voiture mais de face et en couleur !

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Claude Zurcher

    Mais c'est un rêve, cette voiture!

  • Sylvie Bazzanella

    Absolument magnifique !

  • Martine Grangier

    Le bruit du moteur.......quelle musique ce devait être.

  • Richard Mesot

    Je ne me souviens plus du bruit du moteur, mais c'est sans aucun doute cette voiture qui m'a donné ''l'amour'' des américaines des années 50 et 60. Mon père a eu ensuite d'autres américaines mais à mon avis jamais aussi belles !

  • Raoul Volfoni

    Je me permets d'apporter quelques modestes corrections. La magnifique Plymouth de votre père était un millésime de 1957 et non pas de 1960. Le type et la disposition des moulures qui ornent le flanc indiquent qu'il s'agit du modèle Savoy et non pas de la Belvedere. La lettre V clairement visible sur l'aile avant indique que le moteur qui l'équipait était le fameux V8 Fury 301 d'une cylindrée de 4932 cm³. Enfin, il est possible que la Plymouth de votre père ait été assemblée en Suisse à Schinznach-Bad.

  • Renata Roveretto

    Cher monsieur Richard Mesot et monsieur Claude Zurcher, oui un rêve qui ne laisse pas les envieux en reste en ce qui concerne l'imaginaire. Et je peut en parler puisque j'en ai fait l'expérience. Un jour j'avais faite la connaissance d'un très beau garçon sans permis, sans voiture et encore très jeune comme je l'était moi même. Mais quelques mois après il avait réussi son permis et acheté l'américaine de ses rêves. Et du jour au lendemain j'ai passé de mon état de femme aimante à l'état de profiteuse selon des mauvaises langues, qui racontaient que j'étais avec ce bel homme, talentueux musicien en plus, que pour sa bagnole. Et pour couronner le toute, aux mêmes yeux, j'étais qu'une sale suisse allemande venu piquer les plus beaux mecs de la région...donc rêves ou cauchemars ces belles voitures ? je crois un peu les deux..Merci pour vos partages !

Richard Mesot
479 contributions
8 janvier 2010
853 vues
2 likes
0 favori
6 commentaires
6 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,321
6,469
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.