La Comtesse au couvent !

La Comtesse au couvent !

13 février 1906
Edit. Vve Tièche, Sierre ; collection Pm Epiney
Pierre-Marie Epiney

Il fut un temps - peut-être n'est-il pas complètement disparu - où les personnes portant un nom à particule soulignaient cet "appendice" de façon très claire. Il suffit de lire les pierres tombales à Sierre ou à Sion pour constater que même la mort n'efface pas le sentiment d'appartenir à une haute lignée.

Cette carte signée par une dame de Courten est adressée à une moniale vivant au couvent de Soleure. Elle annonce fièrement que Joseph de Preux "a subi avec succès ses examens d'avocat et part pour Genève pour faire son doctorat".

L'adresse me semble témoin d'une époque plutôt révolue :

"La Comtesse
Louise de Courten
Couvent de la Visitation
de Soleure"

La même carte colorisée par l'IA:

notrehistoire.imgix.net/photos...

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Yannik Plomb

    La famille de Courten est une lignée noble originaire de Lombardie, ayant des racines dans la ville de Cantù. Son nom a évolué à travers les siècles, passant de Curti à Courten, avec l'ajout de la particule "de" confirmée par un diplôme impérial en 1742 qui accorda le titre de comte à Pierre-Anne et Maurice de Courten.

    Leur arrivée en Valais s'est effectuée par le col du Simplon, établissant d'abord leur résidence à Simplon, puis à Brigue. Ils ont contribué à la communauté locale, avec Johann de Courten faisant construire un autel à la Sainte-Trinité dans l'église de Glis. Le mariage entre Antoine de Courten et Jeanne de Rarogne a consolidé les possessions familiales dans la région de Sierre et du val d'Anniviers. Après la mort d'Antoine, la lignée s'est divisée en deux branches, l'une restant à Brigue et l'autre s'installant à Sierre, où elle a prospéré, produisant des figures importantes tant sur le plan local que dans des services étrangers.

    Par la suite, la famille s'est à nouveau subdivisée. La première branche descend d'Étienne de Courten (1603-1651), qui occupait des postes prestigieux tels que grand-châtelain de Sion et gouverneur de Saint-Maurice, tout en servant en France. Cette branche a donné naissance à une lignée française établie à Valenciennes, à partir de Jean-Hildebrand de Courten (1666-1737), qui a acquis des terres en Moselle et au Piémont. Les de Courten ont également laissé leur empreinte à Sierre, en construisant plusieurs bâtiments emblématiques tels que le conservatoire de musique et le Musée Rilke, l'hôtel de ville et le château qui est aujourd'hui la cure de la paroisse Sainte-Catherine.

    • Yannik Plomb

      La famille de Preux

      C'est remarquable d'observer comment la famille de Preux (ou des Proux) a maintenu une présence influente et durable dans la région du Valais sur plusieurs siècles. Leur progression sociale et politique, depuis leur origine en tant que bourgeois jusqu'à l'occupation de postes clés dans différentes localités et même au sein de la République du Valais, est impressionnante.

      La diversité des activités dans lesquelles certains membres de la famille se sont engagés, qu'il s'agisse de carrières militaires, ecclésiastiques ou diplomatiques, témoigne de leur adaptabilité et de leur importance dans les sphères variées de la société.

      Malgré les bouleversements historiques comme la révolution de 1798, les Proux (ou Probi) ont su maintenir leur influence politique et sociale, montrant ainsi leur capacité à s'adapter aux changements de leur époque.

      En résumé, la lignée (des Proux) de Preux illustre la résilience et la continuité d'une famille noble valaisanne à travers les siècles, marquant de manière significative l'histoire de la région.

  • Pierre-Marie Epiney

    Merci Yannik pour cette importante contribution qui documente avec soin et force détails la famille de Courten. Les archives cantonales recèlent une quantité de documents consultables grâce à la gracieuse mise à disposition du public par la famille. C'est toujours une émotion d'avoir un accès direct à ces écrits d'une famille qui a marqué notre ville de son empreinte.

Pierre-Marie Epiney
2,388 contributions
26 décembre 2023
61 vues
5 likes
0 favori
3 commentaires
6 galeries