Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
le lac de Montriond près de Morzine

le lac de Montriond près de Morzine

1930
Pierre Auguste Chappuis
Philippe Chappuis

Il est possible que, lors de leurs séjours à Champéry, la famille de Pierre Auguste ait été attirée par la Savoie toute voisine. Ils se sont rendus également à Morzine. Photographie de Pierre Auguste Chappuis

Le Lac de Montriond est accessible à pied par les Portes de l'Hiver et le col de Chésery...Bonne nouvelle, ce lac est fréquenté par les pêcheurs et par de bons poissons, truite, omble chevalier, vairon..

Le lac de Montriond est dû à un éboulement de blocs parti en rive droite de la Dranse à la hauteur du Saix-Travesci (1729 m) sous la pointe de Nantaux. Cet évènement, matérialisé par la niche d’arrachement visible depuis les rives du lac, est lié à un glissement des matériaux couche sur couche des calcaires de la Nappe de la Brèche (l'une des nappes constitutives du Chablais). Ce sont ces mêmes niveaux qui sont exploités par les ardoisiers d’Avoriaz.

Avant 1990, le barrage de blocs n’était pas étanche. Cela se traduisait par de grandes variations, de l’ordre de 10m, de la hauteur d’eau du lac (comme cela est visible sur la photographie de 1930) . En 1990, d’importants travaux d’étanchéification ont permis de stabiliser son niveau à la cote actuelle (1067m). Les excavations ont mis en évidence des bois fossiles à la base des dépôts lacustres. Âgés de 500 à 550 ans, ils indiquent que le lac s’est formé pendant la seconde moitié du XVe siècle (Wikipedia).

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
107,548
6,698
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.