Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Le Jura, clédars et murs en pierres sèches

Le Jura, clédars et murs en pierres sèches

Pierre Auguste Chappuis
Philippe Chappuis

Belle image du Jura que Pierre Auguste Chappuis a beaucoup affectionné et qu'il a eu mille occasions de traverser, dans un sens et dans un autre, par son activité de Municipal des Domaines, en particulier du domaine des montagnes de la Vallée; cette photographie ne peut ni être datée ni localisée, mais, peu importe, puisqu'elle est emblématique des alpages du Jura vaudois, comme ci-dessous à la Burtignière.

Le clédar est une porte à claire‑voie, faite de lattes ou de perches, et barrant l’entrée d’un pâturage, d’un champ, d’un verger, d’un jardin ou d’une cour, terme fréquemment utilisé dans le canton de Vaud. ordinairement, le ​clédar pivote sur un des deux montants qui le soutiennent; quelquefois, il est simplement formé de perches horizontales qui se glissent entre des pieux placés de chaque côté de l’ouverture (glossaire des patois romands)

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Philippe Chappuis
2,111 contributions
29 janvier 2019
71 vues
1 like
1 favori
0 commentaire
2 galeries
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,153
6,496
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.