Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Combin de Valsorey 4184 mètres

Combin de Valsorey 4184 mètres

Marcel Maurice Demont
Marcel Maurice Demont

Vierge du Combin de Valsorey, arête du Meitin, quelques mètres sous le sommet

Une croix sur un sommet, une statue, ou en Himalaya des drapeaux de prière, des murs à mani, des chortens, des mantras gravés, me rappellent à qui je crois être redevable d'être là, me redisent à qui je pense devoir les joies de la course, évoquent pour moi celui qui a créé les montagnes et parfois, peut-être, fait dévier les pierres qui me visaient, me remémorent celui qui a fait tenir les ponts de neige fragiles sur lesquels je m'étais aventuré, a infléchi la trajectoire des avalanches qui me menaçaient. Ces signes me font penser à ceux qui, dans un élan de foi, les ont portés jusqu'au sommet de la montagne, à grand-peine, à dos d'homme souvent. A leur manière, ils ont ainsi donné à connaître qu'ils se sentaient bien petits face à l'immensité des montagnes et au mystère de la création. Sans doute espéraient-ils, croyaient-ils, qu'il y avait quelque chose de plus fort qu'eux, quelqu'un de plus grand qu'eux, quelque part, au-dessus d'eux, dans les cieux peut-être?

Plus simplement, un de mes cousins, Jean-Blaise Fellay, guide de montagne et père jésuite, a coutume de dire:

"Plus je monte haut, plus je me rapproche du patron."

Origines de la statue de la Vierge du Combin de Valsorey

Bien que j'aie gravi à de nombreuses reprises l'arête du Meitin, avant ce jour de fin août 1982, je n'avais jamais vu cet ouvrage de sculpture. Trois prénoms, de consonance italienne, Renzo, Lucetta, Franco, sont gravés sur le pied de la statue, ainsi qu'une date: 19.8.1982. Souhaitant connaître son histoire, je m'étais renseigné auprès du gardien de la cabane Panossière et auprès de celui de la cabane Valsorey de l'époque. Aucun des deux ne connaissait son existence et encore moins ses origines.

Photo: Jane-Marie Magnenat et Marcel Maurice Demont, guide, août 1982.

29 mai 2017, MMD.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
97,704
5,557
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.