Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Ski alpinisme en 1935

Ski alpinisme en 1935

Marcel Maurice Demont
Marcel Maurice Demont

1935

Cabane Panossière, 2650 mètres, Massif des Combins

Skieurs alpinistes du 'bon vieux temps' au repos devant la Cabane Panossière

A droite, René Fellay (grand alpiniste aux nombreuses premières, il a participé à la réintroduction du bouquetin en Valais, son père - mon grand-père - était gardien du refuge).

A gauche, sa compagne d'aventures en hauts lieux.

Les connaisseurs noteront le matériel, skis en bois à longues pointes et fixations à lanières de cuir laissant le talon libre, chaussures à lacets pour la dame, socques de cabane pour René (c'est la pause).

Les lourds socques de cabane, épaisse semelle de bois, tige en cuir doublée de feutre, équipaient toutes les cabanes du CAS. Ils étaient très chauds et remplissaient parfaitement leur office: protéger les pieds des frimas. Par ailleurs très bruyants lors de leur rencontre avec les sols et les escaliers boisés, ils pouvaient être utilisés comme armes dissuasives anti-ronfleurs: lorsque ronflements, grincements de dents et autres bruits, dont certains nettement suspects, dépassaient le niveau sonore acceptable par les 30 à parfois 40 dormeurs d'un dortoir, le jet d'un socque sur le plancher suffisait à rétablir (très provisoirement) le silence.

Marcel Maurice Demont, janvier 2018.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
94,077
4,895
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.