Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Albert en chasseur_143

Albert en chasseur_143

1 janvier 1937
Claire Bärtschi-Flohr

Mon père, Albert Flohr (1911-1976) était un grand bavard, un grand plaisantin et assez anticonformiste.
Il ne l'a pas chassée, cette poule, mais il l'a certainement estourbie luii-même pour que ma grand-mère la prépare pour le repas du dimanche. Mes grands parents avaient un poulailler et il suffisait de se servir.
J'ai vu cette mise à mort des poules et des lapins à plusieurs reprises dans mon enfance : cela paraissait tout naturel. Surtout celle des poule, je dois dire

Quand nous mangions un lapin, mon père nous faisait un cours d'anatomie en ouvrant la tête de la bestiole et en nous décrivant toutes les parties du crâne, du cerveau, de la cavité buccale, des dents, etc. C'était passionnant. Dire que certains de mes petits enfants mangent aujourd'hui de la viande avec un peu de répulsion car il ne peuvent faire la différence entre l'animal vivant et le rôti. Et il n'est pas question de leur faire manger un lapin ou un steack de cheval !

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Claire Bärtschi-Flohr
984 contributions
19 mars 2011
431 vues
0 like
0 favori
0 commentaire
8 galeries
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
107,558
6,700
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.