L'école de nurses de la clinique des nourrissons de Pinchat

L'école de nurses de la clinique des nourrissons de Pinchat

septembre, 1957
Claire Bärtschi-Flohr

Quand on lit le règlement de cette école, on comprend qu’il s’agit de temps révolus. Une autre époque !

Ce qui m’interpelle tout particulièrement dans ce réglement draconien :

L’exigence d’un certificat d’une autorité ecclésiastique !

Et

Un seul et unique jour de congé par semaine !

Et

les gardes de nuit...

Et impossibilité d'obtenir une période d'essai avant de dépenser de l'argent en pure perte.

A 18 ans, je travaillais dans une banque pour m’assumer financièrement et je suivais des cours de théâtre au Conservatoire de Genève, dans la classe de Jean Bard. Mais je n’étais pas vraiment satisfaite de ce travail et j’hésitais encore à faire, du théâtre, mon métier…

J’ai donc envisagé de m’inscrire à une école de nurses. J’ai toujours aimé les enfants et particulièrement les bébés. Je pensais également qu’avec ce métier, je pourrais voyager. Etre engagée dans une famille et aller apprendre l’anglais, par exemple. Bref, je me cherchais...

J’ai été acceptée comme élève dans cette école et j’y suis restée…. quinze jours !

Puis, j’ai renoncé.

Pendant ces quinze jours, j’ai passé mes journées (et elles étaient longues!) à laver de grandes baies vitrées et à laver les couches des bébés qui étaient encore en tissu à cette époque… Ce début d’apprentissage n’était pas fait pour me donner envie de pratiquer ce métier. Ce n’était pas très pédagogue de leur part.

Avec le recul, je ne puis m’empêcher de penser que cette formation de nurses était, d’une certaine façon, l’opportunité pour la direction de la clinique d’avoir du personnel à bas coût…

Mes parents étaient fâchés. Le pasteur s’était fendu d’une attestation. Et ma mère avait acheté tout le matériel et les vêtements nécessaires… J’ai dû porter mon affreux manteau bleu marine pendant de nombreux mois et j’ai encore chez moi, quelques tabliers blancs !

J’ai trouvé un certain nombre d’informations sur l’historique de cette clinique des nourrissons de Pinchat sur la page « Interroge » de la Bibliothèque de Genève.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Claire Bärtschi-Flohr
1,054 contributions
1 septembre 2022
41 vues
1 like
0 favori
0 commentaire
6 galeries