Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage
Porteur de montagne

Porteur de montagne

Marcel Maurice Demont
Marcel Maurice Demont

1958

Porteur de montagne au travail

Ravitaillement d'un haut refuge des Alpes

A l'origine à la fois profession et étape obligatoire vers le brevet de guide, le métier de porteur de montagne (également nommé mulet à deux pattes) a disparu lorsque le confort des cabanes a été amélioré, que ravitaillés par avion et par hélicoptère les refuges se mirent à offrir la demi-pension ou la pension complète à leurs hôtes, que dès lors pour séjourner en cabane il ne fut plus nécessaire de transporter sur son dos les couvertures, le bois pour la cuisine et le chauffage, ainsi que la nourriture pour plusieurs jours, et qu'enfin le poids de l'équipement ainsi que celui de l'habillement des alpinistes a été considérablement allégé grâce au progrès technologique.

Dès 1970, on ne parla plus de porteurs de montagne, et on vit apparaître la formation d'aspirant guide qui, au terme d'un long et difficile cursus, conduit au brevet fédéral de guide de montagne.

Photo: en 1958, Johnny, porteur de montagne, en plein effort.

Marcel Maurice Demont, 2018.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!