Crue 2021 du Léman

Crue 2021 du Léman

15 juillet 2021
Markus Schweizer

Ce pompier de Villeneuve est venu se rendre compte vers 17h15 de la situation et voyant que le lac commence à déborder sur le quai il décide de fermer l'accès d'une portion du quai Grand´Rive à Villeneuve.

Ce jour du 15 juillet 2021, la cote maximum de 372,60 mètres mesurée depuis 1974 est atteinte, ce seuil sera dépassé les jours suivants et atteindra un maximum mesuré de 372,73 mètres le 18 juillet à la station de Genève / Sécheron.

Au temps où le niveau du Léman était libre de régulation, l’apport en eau des rivières pouvait entraîner des variations du niveaux pouvant dépasser les 2 mètres.

Un jugement suite à un procès de 1877 à 1884 devant le Tribunal Fédéral, aboutit en 1884 à la signature d'une convention intercantonale de régularisation du niveau du Léman. Cet accord intercantonal entre le Valais, Vaud et Genève, fixe les niveaux du lac.

Cette régulation sera assurée par le barrage du Pont de la Machine (Usine hydraulique de la Coulouvrenière).

  • De 1894 à 1995, la régulation du niveau du lac se faisait « à la main » à l’aide de rideaux mobiles en bois fixés au pont de la Machine. (Source SIG)

Ce barrage sera remplacé en 1995, après cent ans de régulations quotidiennes, par le barrage du Seujet .

- Le niveau maximal normal du Léman est environ de 372,15 à 372.30 mètres de juin à décembre.

- Le niveau minimal de 371.60 mètres de mars à avril. (Env. du 15 mars au 15 avril).

- Tous les quatre ans ( années bissextiles ), cette cote est abaissée à 371.45 mètres , (env. du 15 mars au 15 avril ) pour permettre les travaux d’entretien et de réfection des ouvrages situés au bord du lac.

- Environ 60% des berges du Léman sont aménagées et/ou enrochées.

- Lors de crues ou de fortes pluies, des fluctuations peuvent cependant survenir et augmenter le niveau d’environ 30 cm.

- Le barrage du "Seujet" à l'aval du pont du Mont-Blanc à Genève régule le niveau des eaux du Léman entre les cotes 371 .60 et 372.30

(Source: Genève - Sieng.ch / Vaud - DGE-DIRNA)

Il faut savoir que environ 60% des berges du Léman sont aménagées et/ou enrochées. Les travaux sont donc planifiés par les privés et les communes en tenant compte de ces années bissextiles et de l'abaissement plus prononcé du niveau du lac à cette période.

Les commentaires ont été désactivé pour ce document
Markus Schweizer
359 contributions
3 septembre 2021
321 vues
1 like
0 favori
3 galeries