Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Les retours de l'école: la Pontaise en 2010 Repérage

19 novembre 2018
David Glaser
David Glaser

Quand mon fils de 8 ans allait à l'école du Vieux Moulin à Lausanne, il saluait toujours de la main le responsable du Kebab Shop, un restaurant installé en face du temple de Saint-Luc (photo de 1948). Comme un petit rituel pour se donner du courage surtout après l'heure du repas de la mi-journée.

Quartier de la rue de la Pontaise en 1948, le temple St-Luc et l'avenue Jomini.

La sonnerie retentissait, la fin de l'école signifiait un autre salut de fin de journée au compagnon de route de l'écolier au sac à dos chargé, un compagnon en poste derrière ses fourneaux. Aujourd'hui, mon fils a 18 ans et le Kebab a changé de chef, le temple est devenu une maison de quartier flambant neuve.

Il n'y a plus de Kebab shop dans le quartier de l'Avenue de Cour, mais un restaurant de hamburger dit de qualité supérieure, fréquenté par une clientèle hipster assez classe (barbe bien taillée et vêtements de bûcheron qu'on devine assez chers, je rigole à peine). Les temps ont changé mais il y a des gestes, des attitudes aussi qui ne s'oublient pas, même dix ans après.

Justin en 2008, à l'époque âgé de huit ans (photo D.Glaser)

La renommée de la rue de la Pontaise était sans doute due à son côté familial, très solidaire... A son terrain de foot placé juste à côté d'un petit parc où tous les enfants du quartier aimaient - et aiment toujours - taper dans la balle imitant les gestes de Leo Messi ou de Cristiano Ronaldo à toute heure de la journée et même le soir. D'ailleurs ce terrain, pour être plus exact, est situé dans le prolongement de la rue de la Pontaise sur la rue du Valentin, à quelques mètres du restaurant désaffecté "Le Tramway".

Car oui, il y eut un tramway dans les rues de la Pontaise et du Valentin. La preuve avec cette photo datant de 1913.

Philippe Clavel
40 contributions
Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Sylvie Bazzanella

    Le Kebab shop situé sur le haut de l'av. Jomini a remplacé, me semble t-il, un commerce de boucherie réputé et l'Antep kebab 27,situé à l'angle Jomini-Pontaise, un traiteur italien.

  • notreHistoire

    Alors comme nous étions arrivés en 2009, il n'y avait déjà plus de boucher ou de traiteur italien. Et le Kebab en question s'appelle bien l'Antep. On était toujours très bien accueillis là-bas. Pour les falafels et même la pizza, ils étaient assez bons.

David Glaser
120 contributions
19 novembre 2018
151 vues
0 like
2 commentaires
3 galeries
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
96,808
5,414
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.