Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Propriété Bellerive avec son pavillon et la route d'Ouchy vers 1920

Propriété Bellerive avec son pavillon et la route d'Ouchy vers 1920

1920
Pierre Auguste Chappuis
Philippe Chappuis

Beaucoup d'entre nous connaissent, pour y avoir eu du plaisir à se balader, quels que soient le temps ou la saison, le sentier du bord du lac partant de la sortie ouest de Lutry et menant à Ouchy... La propriété de Bellerive (ou Belle-Rive) présente ce pavillon qui nous est familier et qui a certainement attiré l'attention de Pierre Auguste Chappuis qui est l'auteur de cette image. Cherchant à en savoir plus, j'ai trouvé dans la fiche bleue du recensement architectural vaudois la référence aux 2 volumes "Lutry Arts et Monuments" édités par la commune de Lutry sous la direction de l'historien des monuments Marcel Grandjean. Ces 2 livres (en vente à la commune) sont d'une grande qualité et donnent un vaste éventail des constructions significatives de la région. L'historienne Joëlle Neuenschwander Feihl donne une brève description de cette construction privée :

" les premiers bâtiments sans rapport avec une activité artisanale ou agricole, soit des logements ou des pensionnats, s'implantent au bord du lac, à proximité de la ville vers 1880. La propriété Bellerive en est un exemple, édifiée avant 1881, avec ses pavillons exotiques contemporains. Ce type de petites constructions, baptisées "fabriques" permet toutes les fantaisies architecturales: ainsi l'édifice placé à l'est se situe à mi-chemin entre l'échauguette et le kiosque mauresque."

La photographie de Pierre Auguste est aussi intéressante car elle dégage le début de la route d'Ouchy, sur laquelle se déplace un char de foins. Sur cette carte de swisstopo des années 1920 on repère facilement Belle-Rive et ce segment, marqué en rouge, qui fait partie de l'inventaire des voies de communications historiques (IVS) d'importance nationale, fragment de la route reliant Nyon à Vevey datant de l'époque romaine, ponctuée, encore actuellement, de quelques bornes milliaires, celles de Villette, Paudex et Glérolles.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Yannik Plomb

    Un superbe morceau d'histoire !

  • Sylvie Bazzanella

    La propriété aujourd'hui. Si le paysage n'a guère changé, on remarquera les nouvelles constructions venues s'ajouter au fil du temps.

    notrehistoire.imgix.net/photos...

    • Philippe Chappuis

      Ah oui, présent-passé..., peu d'attirance pour ce registre, certes, nous sommes bien au même endroit, mais quelle différence au niveau des émotions entre ces 2 images, pas mieux avant ou après, simplement 2 langages très différents, n'est-ce pas ? Merci d'avoir rebondi et d'avoir ainsi élargi le point de vue.

    • Sylvie Bazzanella

      Comme vous le dites si bien :"pas mieux avant ou après, simplement 2 langages très différents" Votre réflexion rappelle à ma mémoire celle d'Edgar Morin au sujet de la notion du développement :"ce que l'on a gagné s’est traduit par quelque chose que l'on a perdu".

    • Philippe Chappuis

      Cette réflexion d'Edgar Morin met bien le doigt sur l'ambivalence du progrès, elle est malheureusement le plus souvent conjuguée au participe passé, un rêve serait qu'elle le soit plus souvent au futur antérieur...

Philippe Chappuis
2,158 contributions
3 janvier 2022
42 vues
4 likes
0 favori
5 commentaires
4 galeries
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
105,462
6,579
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.