Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Lavoir du Croisat_Aigle_634

Lavoir du Croisat_Aigle_634

24 octobre 2015
Claire Bärtschi-Flohr
Claire Bärtschi-Flohr

Aigle, quartier de la fontaine, au nord de la vieille ville.
Il faut d'abord passer "la Grande Eau". Combien de femmes ont usé leurs forces sur les pierres de ce très beau lavoir ?

Le lavoir, au très beau toit, est situé au pied du vignoble, paré de ses couleurs automnales. Malheureusement, des voitures sont stationnées tout contre lui et cela nuit un peu au coup d'oeil du point de vue de l'esthétique. Mais les habitants tout proches ne seront sans doute pas du même avis que moi, bien contents qu'ils sont de pouvoir garer leur voiture !

J'ajoute l'intéressant commentaire de Sylvie Bazzanella :

Anne-Marie Glasson, auteure d'un petit ouvrage intitulé :" Va et découvre tes fontaines - Aigle", écrit au sujet du grand lavoir du Croisat datant du XVIIe siècle :
«Il est là, il vous tend les bras
Combien de braves femmes ont lavé leurs draps
Agenouillées sur la pierre
En chantant la joie ou la misère
De leurs voix s'égrainent des sons
Et va le Croisat à l'abandon»

Beau vestige, mais je préfère, quand à moi, qu'il ne serve plus qu'à nous rappeler le passé.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Martine Desarzens

    Chère Claire, chaque fois que je passe près d'un lavoir situé dans un village, j'ai une pensée pour ces temps éloignés, mais encore proches de nous de ces femmes aux mains gelées, aux dos douloureux. Les autorités devaient chaque fois poser une plaque qui rendrait hommage à toutes ces femmes aux service de la famille ! Bonne journée.

  • Claire Bärtschi-Flohr

    J'ai oublié de le mentionner, mais dans le cas de ce lavoir, c'est fait : sur un des côtés, il y a effectivement une plaque qui rappelle les conditions de vie des habitantes du quartier à l'époque où la lessive était un travail si fatigant et usant. Merci aux autorités d'Aigle et merci Martine !

  • Martine Desarzens

    Merci chère Claire et vraiment BRAVO aux autorités d'Aigle.....Je suis ravie.

  • Sylvie Bazzanella

    Anne-Marie Glasson, auteure d'un petit ouvrage intitulé :" Va et découvre tes fontaines - Aigle, écrit au sujet du grand lavoir du Croisat datant du XVIIe siècle : «Il est là, il vous tend les bras Combien de braves femmes ont lavé leurs draps Agenouillées sur la pierre En chantant la joie ou la misère De leurs voix s'égrainent des sons Et va le Croisat à l'abandon»

  • Claire Bärtschi-Flohr

    Merci beaucoup Sylvie, je me permets d'ajouter votre intéressant commentaire à la description.

Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
103,345
6,237
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.