Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage
Ascension hivernale de la Dent Jaune, 3186 mètres

Ascension hivernale de la Dent Jaune, 3186 mètres

Marcel Maurice Demont
Marcel Maurice Demont

Année 1968, par un mois de février tourmenté et glacial

Deuxième tentative de première ascension hivernale de la difficile face sud de la Dent Jaune par l'auteur, avec les collègues guides de montagne Claude Forestier et Daniel Cochand.

Après deux bivouacs, plus qu'à demi-gelés, nous battîmes en retraite, en rappels, alors que nous avions franchi les principaux obstacles rocheux encombrés de neige et de glace.

Photo: sur le haut du glacier de Plan Névé des Dents du Midi, à l'altitude d'environ 2900 mètres, en se relayant, nous procédons à l'excavation d'une accumulation de neige que nous transformerons en une caverne servant d'abri pour les bivouacs. Au pied même de la face à gravir, mains dans les poches, Daniel encourage avec ferveur Marcel Maurice (la tête qui émerge de l'abri de neige en cours de construction). A ce moment de l'aventure nous ne sommes pas encore conscients de la tempête qui se prépare.

Marcel Maurice Demont, 2019 (soit 51 années plus tard).

La suite de l'histoire, troisième tentative

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!