Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Train du Corcovado

Train du Corcovado

8 octobre 2019
Dario do Rio
Yannik Plomb

Bhe 4/8 n°1 constructeur Stalder Rail Bussnang

La vitesse maximale de montée et de descente des nouveaux transports est de 25 km/h et 18 km/h respectivement. Avec une capacité de transport de 134 voyageurs, 3 compositions ont été commandées.

Mercredi 9 octobre 2019, le chemin de fer du Corcovado fête ses 135 ans. Et en guise de commémoration, le Train du Corcovado aura de nouvelles compositions, avec un toit panoramique, un espace pour les vélos et les fauteuils roulants. Avec cela, la capacité des trains passe à 600 personnes/heure, le double de la capacité actuelle. Les trains modernes, qui partent toutes les 15 minutes, sont également plus économiques : ils économisent de l’énergie dans la descente et réutilisent dans la montée, ce qui favorise une réduction de la consommation de l’ordre de 75%.

En 1884, Mgr Pedro II inaugura le chemin de Fer du Corcovado, créant ainsi la plus ancienne promenade sur les rails du pays. Au départ, le transport se faisait à la vapeur. Le système électrique, pionnier au Brésil, a commencé à fonctionner en 1910. La troisième génération de trains, fabriqués par la société suisse SLM, est arrivée en 1979. Les compositions qui seront utilisées à partir du 9 ont été produites par une autre société suisse, Stadler.

Pour célébrer cette date, l’homme d’affaires Sávio Neves, président du train du Corcovado, a organisé une grande fête, avec le soutien du consulat suisse à Rio de Janeiro. La Station du Vieux Cosme sera décorée avec une scénographie inspirée du pays européen. La célébration comprend également une exposition sur les 135 ans du chemin de fer et l’inauguration de l’expérience Corcovado - une aventure sensorielle, avec beaucoup d’émotion et d’information, sur l’importance du parc national de Tijuca pour l’écosystème de la ville de Rio de Janeiro.

Avec les nouveaux trains, cariocas et les touristes auront une raison de plus de connaître (ou de revisiter) l’un des plus belles promenades de la planète. Les 3.824 mètres qui relient la Station du Vieux Cosme au Christ Rédempteur traversent la Forêt de Tijuca avec sa flore exubérante. Les oiseaux de diverses espèces et les petits rongeurs ont également tendance à parader devant les passagers. Chaque année, 600000 personnes profitent du voyage.

Source Dario do Rio

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Yannik Plomb
1,538 contributions
7 juin 2020
163 vues
0 like
0 favori
1 commentaire
3 galeries
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
105,466
6,579
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.