Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Initiative populaire pour une protection efficace de la maternité

Initiative populaire pour une protection efficace de la maternité

1 octobre 1979
Comité pour une protection de la maternité
Martine Desarzens

Alors que la récolte des signatures pour l'initiative pour une protection efficace de la maternité, qui demandait notamment un congé parental de 9 mois, battait son plein en octobre 1979, il est intéressant d'examiner la législation que la Suède- alors socialiste-s'était donnée en 1969 en la matière qui était: (quelques exemples)

....La mère et le père ont droit d'arrêter le travail 180 jours autour de la naissance d'un enfant; mais seule la mère a droit à 60 jours avant la naissance...

... Les deux parents peuvent alterner auprès de l'enfant en toute liberté; ils peuvent par exemple travailler une demi-journée chacun.

...Les parents ont droit à un jour de congé par an pour visiter la garderie de leur enfant s'ils le désirent...

.....En Suède en 1969 déjà 12% des pères suédois ont profité du congé parental...

extrait du Bulletin pour une protection efficace de la maternité octobre 1979

Précision; ces documents concernant la politique sociales seront bientôt déposés aux archives de Lausanne.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Martine Desarzens

    Il y a encore du boulot. Avec l’élection de Ruth Dreyfus, nous avons tellement espéré une avance de ce dossier qui traine depuis des décennies. Un grand pas, qui nous semblait pas si complexe pour elle, aurait été de faire que les assurances ne considèrent plus la maternité comme une maladie….Anne, ma soeur Anne ne vois tu rien venir ? A cette époque, un groupe de femme ont planché sur un projet dont le pilote appelé “Passeport maternité". Nous avons écrit à Rhth Dreyfus pour lui proposer que ce projet soit testé à la ville de Lausanne, dont Yvette Jaggi était syndic et amie de Ruth Dreyfus. Ce projet était développé et comprenait un budget de fonctionnement quasi nul. Ayant appris de source bernoise et solide, que Ruth Dreyfus venait à Lausanne, nous lui avons proposé une rencontre pour répondre aux questions qu’elle souhaitait nous poser. Plusieurs mois plus tard nous avons reçu un simple papier « réponse automatique » ; accusé de réception envoyé par son service, sans un mot, ni commentaire, même pas la moindre signature de Madame Dreyfus...notre déception a été immense.

Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,332
6,488
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.