Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage
Automotrice CGTE de la ligne 12 pour Chêne-Bourg au Molard

Automotrice CGTE de la ligne 12 pour Chêne-Bourg au Molard

1960
Bazin, Jacques
Association genevoise du musée des tramways

Les rues-basses ne deviendront pas piétonnes avant de nombreuses années et la circulation est surveillée par des agents de police coiffés de casques blancs.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Michel Gasser

    A l'époque, les courses de la ligne 12 en solo n'étaient pas rares, parfois même en cas d'affluence, d'où une ambiance pittoresque à bord. Pauvre receveur à son guichet à l'arrière, qui exhorte avec insistance les usagers de "serrer à l'avant de la voiture", alors qu'entassés comme des sardines ils ne peuvent plus bouger, renvoyant alors la balle "mais mettez une remorque, de bleu" !!!

  • Sylvie Bazzanella

    La ligne 12, que de souvenirs... le parcours rue de Carouge (Plainpalais) à Place du marché (Carouge) et retour, fut mon quotidien de 1963 à 1966. Et puis, le samedi après-midi, quand il était possible d'échapper aux tâches domestiques, je sautais dans mon cher tram rien que pour le plaisir de "voyager" jusqu'à Moillesulaz. Un parcours aux mille découvertes !

    • Yannik Plomb

      Nous nous sommes peut être croisé, pour moi c'était de 1966 à 1969, mais j'attendais toujours le vieux douze et sa remorque pour aller au collège Calvin

    • Sylvie Bazzanella

      Si nous nous sommes croisés alors c'est très certainement dans le vieux 12. Vous vous souvenez de la petite cloche de la remorque ?

29 novembre 2021
151 vues
4 likes
2 favoris
4 commentaires
4 galeries
Partenariats éditoriaux 2022:
Partenaires de soutien:
107,799
6,722
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.