Viège, les vitraux de l'église Saint-Martin

Viège, les vitraux de l'église Saint-Martin

27 juillet 2016
A. Salamin
Albin Salamin

L'église St-Martin de Tours, fut construite entre 1650 et 1655 par le Ministre Matthias Bellwalder, dans un style Renaissance. Elle a été probablement construite sur l'emplacement d'une ancienne église, mentionnée au début du 13ème siècle. En 1675 elle est consacrée par le nonce apostolique Odoardus Cibo. Suite du descriptif ICI.

Entre 1953 et 1955, une reconstruction de l'ancienne église paroissiale, avec une nef prolongée et une restauration dans son état actuel sont réalisées. Les vitraux sont l'œuvre de l'artiste valaisan Paul Monnier* et ont été réalisées par Chiara P.Lausanne, dont voici quelques exemples:

Le Chœur:

Nous pouvons également admirer une statue de Sainte Catherine d'Alexandrie, vierge et martyre qui aurait vécu entre le 3ème et 4ème siècle, avec ses attribues:

  • des habits royaux et une couronne
  • la roue dentée de son supplice et brisée
  • l'épée avec laquelle elle a été décapitée

Rappelons que Sainte Catherine est avec Saint Théodule, une sainte importante dans le cœur des valaisans où de nombreuses églises, autels, chapelles. Il y a même une foire en ville de Sierre le jour de la Sainte Catherine, soit le 25 novembre.

A gauche de la photo la maison avec le clocheton est l'actuelle bâtiment de justice du district de Viège.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Jean-Louis Pitteloud

    Il doit y avoir une erreur, les 6 vitraux publiés ne sont pas de Paul Monnier....ce n'est d'ailleurs pas du tout son style...mais de Théo Imboden en 1992. Ceux du choeur (5 pièces) par contre sont bien de Monnier.

  • Albin Salamin
  • Claudio Abächerli

    L'église avait été endommagée lors du tremblement de terre de 1865, en particulier le clocher, et l'architecte Battista Bottoni fut chargé de sa reconstruction. La restauration et l'agrandissement de l'édifice de 1953 à 1955 voulu par le curé Leander Stoffel ont été réalisés selon les plans de l'architecte Fernand Pfammatter. Dans le livre "Eglises de pierre, églises de lumière", il est dit en effet que les vitraux du chœur (représentant des épisodes de la vie de saint Martin) et ceux des côtés sont l'œuvre de Paul Monnier, mais qu'ils ont été réalisés par P. Chiara. Toutefois le style est en effet bien différent! Erreur dans le livre? En contrebas de l'église se trouve la "Bruder Klaus Kapelle", dont les vitraux sont consacrés à la vie du saint. Le site Internet de la paroisse ne mentionne pas non plus l'auteur. Il faudra que j'aille sur le site pour vérifier.

    • Albin Salamin

      Merci pour ces recherches Albin

    • Sylvie Bazzanella

      Petit complément d'information :

      La belle église paroissiale de Viège abrite ces jours le célèbre mosaïste Paul Monnier. Ce peintre apprécié a orné de ses oeuvres de nombreux lieux de culte en Valais. On lui doit notammenet les magnifiques vitraux de l'église de Saint-Martin. A Viège, Paul Monnier exécutera deux mosaïques. L'une qui sera placée au dessus de l'autel latéral gauche représentera "La Reine des Cieux", l'autre, qui sera placé à droite, "Le Christ Roi".

      Journal de Sierre, no 37, 9 mai 1961

      Comme le précise M. Pitteloud, les vitraux de Théo Imboden date de 1992. Photos de M. Pitteloud : flickr.com/photos/jlp45/albums...

  • Claudio Abächerli

    Je me suis donc rendu sur place aujourd'hui et j'ai également consulté le livre sur l'église qui y est déposé. Les vitraux du chœur, représentant des scènes de la vie de saint Martin, ainsi que les deux de la nef (au sud, des scènes de la passion du Christ, au nord, les mystères du Rosaire) ainsi que celui de la chapelle Brudeklaus en contrebas de l'église, qui ne sont pas représentés ici, sont bien l'œuvre de l'artiste Paul Monnier (1907-1982) de Grimentz. Une inscription dans le coin inférieur droit du vitrail du rosaire indique (photo ci-dessous) : "P. Chiara Lausanne - Buhlmann-Gamon-Rothlisberger-Rantke Verriers -1958 " et la signature "Paul Monnier peintre". C'est donc Monnier qui a conçu l'œuvre et P. Chiara et ses collègues l'ont réalisée sur verre. D'autres œuvres de Monnier (vitraux ou fresques) se trouvent dans les églises de Zeneggen (1933), Turtmann (934), Brigue (chapelle, 1951), Gampel (1953), Loèche-les-Bains (1947) et Oberwald (vers 1953). Les autres vitraux présentés ci-dessus se trouvent en haut de la nef, trois sur le côté nord et trois sur le côté sud, et sont consacrés à la prière du "Notre Père". Le premier, du côté nord, porte la signature de l'artiste Th. Imboden (photo tout en bas).

    notrehistoire.imgix.net/photos...

    notrehistoire.imgix.net/photos...

  • Albin Salamin

    Je suis très heureux que mon document ait donné lieu à toutes ces recherches d'informations complémentaires, grâce à M. Pitteloud, qui a publié de nombreuses photos d'églises et de chapelles sur Flickr.

    M. Claudio Abächerli a la chance de parler aussi une autre langue national et de mettre son goût pour la recherche et la vérification des données, au service de notrehistoire.

    Merci également à mon amie Sylvie Bazzanella pour son aide dans la recherche d'informations pour compléter les données de nombreux de mes documents sur NH.

    Les commentaires devraient servir à ça.

Albin Salamin
2,427 contributions
11 août 2016
969 vues
1 like
0 favori
8 commentaires
4 galeries