Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Victor Desarzens dirige l'OCL

Victor Desarzens dirige l'OCL

1 janvier 1960
Radio Lausanne à la Sallaz, studio Victor Desarzens
DR. Propriété de l'OCL, archives Ville de Lausanne
Martine Desarzens

J'aime cet artiste; un merveilleux violoniste et chef d'orchestre, mais aussi parce qu'il était mon père

....En 1986, Lausanne honore Victor Desarzens

A l'occasion du 100e anniversaire de la naissance de Victor Desarzens (1908-1986), la Ville de Lausanne inaugurera une plaque commémorative à la mémoire du violoniste et chef d'orchestre vaudois. Résidant et enseignant dans la capitale, Victor Desarzens a fondé en 1942 l'Orchestre de Chambre de Lausanne, dont il a été le directeur musical jusqu'en 1973. La cérémonie aura lieu lundi 28 avril 2008 à 13h devant la brasserie La Bavaria (rue du Petit-Chêne 10), en présence de Silvia Zamora, directrice de la culture, du logement et du patrimoine, de Martine Desarzens, fille de Victor, et d'Olivier Verrey, président de la Fondation de l'Orchestre de Chambre de Lausanne.

Disparu en 1986, sait-on encore qui était Victor Desarzens? Mesure-t-on quelle influence cruciale il a exercée en plus de trente ans d'activité sur le terreau culturel vaudois et helvétique? Violoniste, chambriste, chef d'orchestre, penseur, épistolier intarissable, cet amoureux de nature et de bonne chère aura été aussi - surtout? - un infatigable découvreur de talents qui ne reculait devant aucun obstacle pour défendre les idées et les gens auxquels il croyait.

Victor Desarzens naît à Château-d'Oex le 27 octobre 1908 de Charles, maître boulanger protestant (Victor se convertira au catholicisme dans les années 1930), et Louise Emma Grezet. Victor et son frère Georges sont guidés vers la musique par leur mère qui, tout comme le père, ne joue d'aucun instrument mais est sensible à la musique. Elèves au Conservatoire de Lausanne de Denéréaz, Gagnebin et Fornerod, ainsi que du violoniste espagnol José Porta, les deux frères se rendent à Paris à la fin des années 1920, pour copier notamment des partitions d'Antonio Vivaldi (déposées à la Bibliothèque Nationale) et pour se perfectionner auprès de Georges Enesco. Après une brève collaboration avec l'Orchestre de la Suisse Romande, Victor Desarzens fonde un Trio avec le pianiste Jules-Philippe Godard puis le Quatuor Romand.

En 1941, Victor Desarzens crée un ensemble pour Radio-Lausanne, qui donne son premier concert en 1942 sous le nom d'«Orchestre de Chambre de Lausanne». Une grande aventure commence. Victor demeurera directeur artistique de l'OCL pendant plus de trois décennies. De 1950 à 1976, il assumera des fonctions similaires à la tête du Stadtorchester de Winterthour. Avec ces ensembles, il présentera, en Suisse et à l'étranger, des œuvres de compositeurs suisses et contemporains, parmi lesquelles celles de l'ami Frank Martin. Victor Desarzens meurt à Lausanne le 13 février 1986.

A l'instar de nombreux musiciens, Victor Desarzens a fréquenté régulièrement la brasserie La Bavaria durant l'entre-deux-guerres, à l'époque de ses années d'études et d'enseignement au Conservatoire de Lausanne. Les murs se souviennent sans doute les discussions interminables
qu'il y a eu avec son professeur et mentor José Porta.

Antonin Scherrer, biographe de Victor Desarzens

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
92,866
4,628
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.