Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage
Covid-19 et distanciation sociale

Covid-19 et distanciation sociale

"La distanciation sociale désigne certaines mesures non pharmaceutiques de contrôle des infections prises par les responsables de la santé publique pour arrêter ou ralentir la propagation d'une maladie très contagieuse et qui visent à éloigner les individus les uns des autres". (Wikipedia)

Les règles légales édictées sont à ce moment: Pas de réunion de plus de 5 personnes dans les espaces publics et respecter un distance entre les personnes de environ 2 mètres.

Un agglutinement de 18 personnes sans aucune "distanciation sociale" faisant fi de règles simples, normalement facilement compréhensibles, qui ont comme but de préserver notre société dans son ensemble.

Abstention de tout commentaire... .

Le 25 février 2020 une première personne est détectée positive au Covid-19 en suisse pour un total de 80'350 cas relevés au niveau mondial dont 2705 décès.

Aujourd'hui mercredi 18 mars ce chiffre s'élève a 3'067 cas en suisse avec 33 décès et 218'177 cas au niveau mondial avec un total de 8805 décès. (Source CSSE Johns Hopkins) Lien: Carte propagation/évolution monde.

L'Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP) informe que pour le canton de Vaud au 18 mars, 1001 cas sont confirmés, 126 personnes sont hospitalisées dont 32 en soins intensifs. Lien: OFSP informations officielles , mesures, recommandations et coordonnées utiles.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Albin Salamin

    Nos autorités ont trop attendu pour fermer la frontière avec l'Italie alors qu'on a mis en quarantaine des citoyens rentrés de Chine. De ce fait nombre de personnes n'ont pas crû nos autorités fédérales dont moi-même. Plus de 65 ans, je ne peux pas aller me promener tout seul à la forêt des fois que je pourrais contaminer les petits oiseaux. Seulement aujourd'hui, le nombre de personnes dans un commerce de grande surface est enfin limité. Comment expliquer à des jeunes "moins à risques" de garder des distances, de ne pas se réunir à plus de 5 personnes alors que nous sommes des centaines dans les centres commerciaux. La frontière avec la France est fermée pour les Suisses mais eux ils peuvent venir. Où est la logique dans tout ça? La presse est aussi anxiogène en nous donnant des statistiques sur le monde entier, ça devient débile de savoir qu'il y a des cas également dans le tiers monde, en Amérique du sud etc...

    • Markus Schweizer

      Monsieur Albin Salamin bonjour À mon humble avis, vu la (les) pesée(s) des intérêts (sanitaires, économiques et sociétaux), il est difficile d'avoir un avis tranché, mais dans l'ensemble je vois que les décisions on été prises au fur et à mesure soit en avance soit en même temps (à peu de choses près) que celles prises par les autres États démocratiques, avec une grande transparence et avec "une proximité" de communication au citoyen exemplaire. L'Italie "a surpris" le système c'est vrai, mais il est aussi demandé aux gens d'utiliser leur capacité de réflexion et de discernement de manière accrue en ce moment difficile pour la société en tant que démocratie. Et là, l'instrumentalisation par certain États et le vœux complétement technique du monde médical ne doit pas nous faire oublier que cette composante (société démocratique) à "un" prix" complexe. Je vois par contre d'un plus mauvais œil M "& Cie" nous parler de leurs raviolis alors que pour leurs supermarchés, le temps mis pour la mise en place de distanciation sociale, désinfection des poignées caddies/paniers/pavés numériques pour payement, gants aux employés, sont tardifs et vient aussi l'obstination des gens à présenter leurs cartes SuperCumul... . Je pense (mon avis) que les magasins sont (étaient) parmi les lieux en première ligne concernant la propagation. Les jeunes...Nous l'avons été, il fait beau et la plupart sont exemplaires, oui, ...des frondeurs qui me frôlent comme des héros..., oui, ben voila... . Mais selon certains "au front", arrogance ou irresponsabilité n'est pas seulement propre aux jeunes. Pour l'image mise et cet agglutinement de gens, il s'agit d'une (de ) situation pas simple, s'agissant de gens ayant des difficultés sociales et/ou de santé (au sens large), là il sont dans l'inverse d'un comportement "Cool" mais ils ne l'intègrent "le savent" pas vraiment. C'est donc l'autorité qui le leur fera comprendre. Les français qui passent la frontière sont des gens qui travaillent en suisse et pour Genève en tous cas (et pas là seulement), les frontaliers sont une grande partie du personnel médical, donc ... . Monsieur Berset Alain a bien expliqué qu'il fallait aussi évaluer les directives d'un point de vue en relation avec de la réalité personnelle/situation. Une personne qui ne se confronte pas physiquement avec d'autres (transports/ascenseurs/magasins) et va se balader sans tomber...là ou il n'y a personne, à part quelques oiseaux a plumes, ben ... . Les chiffres, oui ils ne donnent pas (ne peuvent pas) une idée valable entres les pays, une fois cette crise passée on pourra compter, mais la progression donne au moins l'idée de l'importance de la situation. Anxiogène oui. Contreproductif ? Regarder des chiffres permet de se distancier du côté humain, pour d'autres c'est une pression, et le reste du monde (ceux qui ont peu des cas décelés) observe la progression de nos chiffres avec anxiété... . Disons que eux regardent nos chiffres comme nous avons regardé augmenter ceux du côté Italien, mais de là a agir !

  • Albin Salamin

    Monsieur, Schweizer, en grande partie d'accord avec vous, juste qu'une grande partie des décisions prises au début de la propagation du virus en Italie, nos autorités n'ont regardé que le fric, l'économie et maintenant, le résultat, au Tessin, ils sont au bord du gouffre car les décisions n'étaient pas les bonnes "à mon avis". La France, l'Allemagne n'ont pas hésité longtemps à fermer leurs frontières et nous? on avait des très directes Milan - Genève. Je ne parle pas de l'Aéroport...

Markus Schweizer
171 contributions
19 mars 2020
395 vues
0 like
0 favori
3 commentaires
2 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
101,428
5,916
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.