Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Sans espoir? Repérage

24 mars 2020
Bernex
Albin Salamin

Aujourd’hui je suis sorti me promener tout seul à la forêt près de chez moi.

Mais j’ai peur!

J’entends les oiseaux qui chantent tout en préparant leur nid pour leur prochaine couvée.

Dans le champ, j’admire les fleurs aux senteurs extraordinaires car ce jour l’atmosphère est enfin moins polluée. Là des abeilles butinent indifférentes à ma présence.

Mais j’ai peur !

Sur un gros rocher, un lézard se réchauffe au soleil, il me regarde d’un œil malicieux, il me tire sa langue fourchue. Il semble me dire: « marche toujours, tu va mourir »

Et j’ai peur!

La haut, dans le ciel l’alouette grisolle et moi j'entends : « va, marche, profite tant que tu peux » Je l’entends bien car aujourd'hui, il n’y a pas d’autres bruits, pas d’avions, pas de train, pas de camion, plus de chantier. Tout est calme, très calme. Mais je suis seul, pas d’humains.

Et j’ai peur !

La forêt s’éveille au printemps, les feuilles nouvelles poussent au bout des branches. Que la forêt est belle!

Demain tout sera fini, ma liberté, mon bonheur, j’aurai 65 ans et mes autorités vont m’obliger à rester chez moi, tout seul, à lire, à écouter la radio et regarder la télé, tous ces média ne parlent que d’un sujet « la mort » surtout celle des vieux et des faibles. Le drame, la guerre du siècle....

Alors aujourd’hui j’en profite et je prolonge encore un peu plus ma promenade tout seul dans cette nature qui renaît du printemps et me donne un peu d’espoir que tout ça s’arrêtera un jour et que je ne serai plus tout seul. Et j'ai lu dans un document de l'Office fédéral de la santé : "On estime aussi que le nombre de cellules immunes augmente après une sortie en en forêt, ce qui renforce les défenses immunitaires.

Alors que faire?

Ce jour dans "Le "Temps", on peut lire à propos des Jeunes:

«Étant donné le message envoyé tant par les médias que par les politiques, je comprends leur désintérêt. On ne cesse d’entendre qu’ils ne risquent rien, que c’est une épidémie qui touche uniquement les personnes fragiles ou âgées. Les messages envoyés excluent totalement la jeunesse.»

Qui fait tout faut?

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Renata Roveretto

    Chers personnes âgées,comme les jeunes vous n'aviez peut-être encore jamais vraiment bien saisie auparavant quelle grandeur, force et beauté est contenue dans l'entier de la planète terre et plus loin, si on sait regarder, respecter et remercier son existence au travers des plus petites choses, bien plus vivantes que ce que l'on peut voir et croire, en passants le chemin trop vite......il faut ralentir, s'arrêter parfois pour regagner un peu de foi en la vie et tout l'univers.

  • Sylvie Bazzanella

    La peur est mauvaise conseillère. A mon sens, s'éloigner un tant soit peu des médias et esprits chagrins ne peut être que bénéfique. Le discours vis-à-vis de cette pandémie me paraît excessivement catastrophique et sème la panique dans une partie de la population. Nous croulons sous les informations et ne savons plus qui croire. Les scientifiques, médecins ne sont pas toujours d'accord entre eux, ce qui n'arrange rien.
    Tout en respectant les mesures, écoutons notre bon sens. En cette période si particulière, marcher dans la nature est une bénédiction !

    Surtout garder espoir.

    • René Gagnaux

      Très juste, actuellement nous vivons une période d' "intoxication par surabondance d'informations".

      Certes, il est très important de se tenir au courant de ce qui se passe, mais dans beaucoup de chaînes trop d'informations sont trop souvent répétées, resassiées, on ne sait plus "où donner de l'oreille"...

      Personellement, étant bilingue très habitué à la langue allemande et vivant dans un canton exclusivement de langue allemande - quasiment "ma belle patrie d'adoption", Uri - je me concentre sur le "liveticker" de la SRF, accessible sur la page https://www.srf.ch/news sous Top News, pour le moment toujours dans la première ligne de photo-pictogrammes.

      Est-ce-qu'il y a un liveticker correspondant en Suisse Romande?

      En ce qui concerne la peur... Je dois avouer que jeudi passé - quand le Canton d'Uri a introduit les mesures très sévères pour les plus de 65 ans - j'ai attrapé une peur effroyable, une vraie panique, et c'est seulement au début de cette semaine que j'ai pu commencer à vraiment la maîtriser. Comme vous l'écrivez très justement: "[...] Tout en respectant les mesures, écoutons notre bon sens [...]"

      Ces matins passés, en écoutant les dernières nouvelles, j'avais souvent l'impression que c'était un "remake" du canular radiophonique de la "Guerre des Mondes" d'Orson Welles!!... Voir par exemple https://www.franceculture.fr/histoire/la-guerre-des-mondes-histoire-dun-canular-radiophonique

      Très heureusement la solidarité entre voisins est ici très, très forte. En plus beaucoup de petits commerces locaux commencent à organiser des services de livraison à domicile, étant donné que ni Coop ni Migros n'ont jusqu'à maintenant plus été capables de le faire. En plus aussi bien Coop que Migros exigent des coûts de livraisons absolument scandaleux pour des entreprises de leur importance, dépassant largement le prix d'un colis par la poste correspondant. Les commerces locaux par contre n'exigent pas de frais plus élevés qu'un colis postal, de plus en plus d'organisations bénévoles font ça gratuitement pour les personnes très isolées, n'ayant pas de voisins pouvant aider.

      C'est une période de bouleversements quotidiens, mais nous allons tous s'y habituer. Comme l'avait écrit je ne sais plus qui: Il faut être solidaire, pas solitaire!

  • Albin Salamin

    Merci Sylvie pour ton message. Pour ma part, maintenant qu'ils ont arrêté "Couleur locale" je ne regarde plus la télévision.

  • Renata Roveretto

    P.s.----Cher monsieur Albin Salamin combien grand était mon plaisir de voir ce matin cette belle image, autant de plus, que souvent je me demandais...mais pourquoi seulement on m'avait à moi, comme peut-être à d'autres personnes interdit de continuer à publier des fleurs et ou d'oiseaux, un peu comme si eux il ne fesaient pas partie de notre histoire...et pourtant.........quelle chance d'avoir tous ces Ingrédients pour un monde meilleurs. Un monde comme je vous le souhaite de tout coeur encore pour très, très longtemps avec des beaux et bons souvenirs au bout de chaque promenade ! Renata

  • Albin Salamin

    Madame, Monsieur, bonjour, Nous (les éditeurs) avons décidé de ne pas laisser publier des photos de fleurs, d'insectes, de papillons, de champignons et d'animaux sauf s'il y avait un contexte éditorial particulier, car nous ne voyons pas dans ce type de photo, une valeur patrimoniale. Pour les récits, nous pouvons mettre une photo d'illustration et dans ce cas, je me suis permis de l'illustrer avec une photo de la nature, plutôt qu'une photo triste ou pas de photo. C'était un peu agréable pour le moral. Mais si cela gène nos très chers membres, alors je vais l'enlever. Merci de votre compréhension Albin

    PS: les décisions de laisser ou non un document sur notreHistoire est toujours difficile pour moi, modérateur. Bien heureusement, souvent la décision est prise en accord avec le webéditeur et nous essayons de faire au mieux afin de tenir une ligne éditoriale cohérente.

    • René Gagnaux

      Cher Albin,

      Je trouve que cette photo illustre parfaitement le contexte de cette discussion, car elle sugère effectivement un sentiment très agréable dans ce qui est quand-même une situation très critique. Et en plus les photos mises en couvertures n'apparaissent pas dans la rubrique document, ne surchargent donc pas cette rubrique. Elle prend seulement un petit peu de place dans la mémoire du système, ce qui ne devrait pas être trop grave?!

      Ceci dit, je trouve cette restriction concernant les photos de fleurs, etc., sans un contexte éditorial particulier, très judicieuse, car il faut absolument éviter que les diverses rubriques de la plateforme soient submergées par des documents ayant certes une valeur sentimentale, une valeur donnant de l'espoir dans la situation actuelle, mais en fait sans réelle valeur patrimoniale.

  • Albin Salamin

    Merci et bravo, c'est exactement cela

  • Philippe Chappuis

    Bonsoir Albin, j'ai cherché à savoir qu'elle était cette fleur jaune, qui fait partie des Astéracées, des fleurs composées, mais elle ne me dit rien de connu, pouvez-vous me dire où l'avez vous trouvée ?

  • Albin Salamin

    M. Chappuis, cette fleur fait partie de ma collection de photos macro, ma passion que j'ai un peu abandonnée. Cette photo a été prise en automne dans un champ où était plantée de la moutarde jaune qui servait selon mais renseignements à régénérer la terre, la protéger de l'érosion et de nourriture pour les dernières abeilles juste avant l'hiver. Cette fleur n'est pas de la moutarde jaune mais probablement l'Heliopsis helianthoides ou de cette famille. Je l'ai prise dans la campagne genevoise près de la réserve du "Moulin-de-vert", en octobre. Elle m'a servi juste d'illustration a mon récit.

  • Philippe Chappuis

    Merci Albin et René de votre réaction qui permet ainsi de partager avec vous une passion (cachée) !. Je suis certain qu'il ne s'agit pas de l'adonis, les feuilles sont très différentes et la disposition et la forme non crénelées des pétales. Ce qui n'enlève pas au fait que c'est très beau , et encore plus beau si c'est dangereux...! C'est probablement une belle étrangère, et je porterais mon choix sur une association avec la moutarde jaune comme engrais vert, il pourrait s'agir de Guizotia abyssinica L ( fr.wikipedia.org/wiki/Guizotia... ). Dans l'atlas de la flore du Canton de Genève ( Edition des Conservatoires et Jardins Botaniques Genève 2011) on trouve p 356 la notion de cette fleur (flore spontanée): rare, adventice, pas signalée avant 1938, néophyte, originaire de l'Ethiopie probablement introduite involontairement avec les mélanges de graines pour oiseau de volières. Ici, ce n'est probablement pas une fleur spontanée mais pourrait faire partie d'un mélange pour autant qu'elle soit présente largement dans ce lieu. Toujours passionnant l'histoire des graines et le voyage international des fleurs, merci d'avoir suscité cette réflexion ! Si, Albin, vous avez d'autres images avec la moutarde , ce serait bien intéressant, n'est-ce pas ? Bon dimanche à tous les deux !

    • Renata Roveretto

      Bonjour cher monsieur Philippe Chappuis, merci pour vos recherches faites et les possibilités racontées et proposées pour peut-être trouver et comprendre cette histoire passionnante de fleurs. (Seulement le lien proposé averti un danger de vol de données). Donc attention comme avec une plante pas comme tous les autres ! Nous mangeant le bon miel,mais seule l'abeille sait ce qu'elle met dans nos pots si convoités.......! Bonne suite.....

  • Philippe Chappuis

    Merci de votre aimable commentaire et de vos conseils de prudence, je vais de ce pas troquer ce lien dangereux pour le sage Wikipedia

Albin Salamin
2,027 contributions
24 mars 2020
95 vues
7 likes
14 commentaires
1 galerie
Déjà 210 documents associés à 2020 - 2029

Galeries:

Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
98,930
5,691
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.