Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Portrait de Mme Pierre Bioley, née Céline Delacoste (1880-1975)

Portrait de Mme Pierre Bioley, née Céline Delacoste (1880-1975)

1 janvier 1940
Jacques Thévoz
Laurent de Weck

Céline Bioley-Delacoste est née à Monthey (VS), le 1er octobre 1880. Fille d'Edmond Delacoste, le conseiller d'Etat valaisan, et de Delphine, née Delherse, elle était la soeur de mon grand-père Paul Delacoste. Elle descendait par son père des de Lavallaz et de plusieurs familles patriciennes valaisannes.

Elle épouse à Monthey, le 26 octobre 1908, Pierre Bioley, pharmacien, historien, héraldiste et poète, qui est mort prématurément à Moudon, le 1er juillet 1929. De ce mariage sont nés quatre enfants: Georges, Edith (future Mme Max Heri), André et Jacqueline.

Céline vivra son enfance et sa jeunesse à Monthey. Pierre Bioley sera pharmacien successivement à Orbe, à Monthey et à Moudon. Ayant perdu son mari, elle choisira de vivre à Fribourg où elle tiendra une pension de famille, rue Grimoux 22. A la fin des années 50, elle se retirera au Mont-Pélerin, où elle passera les dernières années de sa vie avec sa soeur, Marie Delacoste, jusqu'à sa mort, le 31 décembre 1975.

Sa bonté rayonnante lui valut de grandes amitiés, notamment celle de Roger Schutz, fondateur de Taizé, qui avait été l'un de ses nombreux pensionnaires. Comme son mari, elle cultivait la poésie, envoyant des vers à ses proches, mais aussi aux personnalités politiques, artistiques et religieuses de son temps. LdW

Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
97,280
5,486
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.