Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
On "gaillousse" dans la fontaine sous les yeux de Tante Jeanne!

On "gaillousse" dans la fontaine sous les yeux de Tante Jeanne!

1 août 1971
Philippe Ogay
Nicolas Ogay

Chernex en août 1971, mon frère Christophe et moi-même "gailloussons" dans la fontaine au bas de la maison. Un peu plus haut dans la rue c'est notre Grand-tante Jeanne Chevalley qui nous regarde. Elle habitait là avec sa soeur Elisabeth (Lilly). Nous venions souvent passer quelques jours de vacances si les récoltes l'exigeaient. (voir aussi: http://www.notrehistoire.ch/photo/view/42632/)

Aujourd'hui ce sont mes parents qui y habitent. C'est là que nous descendons lors de nos vacances en Suisse.

Voir aussi l'histoire de la fontaine: http://www.notrehistoire.ch/photo/view/42576/

Et les mêmes dans la même fontaine un autre jour:

Photo 114

Ici, de dos, c'est Tante Lilly. Elle était la soeur de Tante Jeanne, de mon Grand-oncle Edmond et de mon Grand-père maternel Pierre Chevalley.

Photo 112

Ici en août 2008, Mathieu et Noémie, deux de mes enfants jouent dans la même fontaine! On remarquera au passage que la fontaine a été déplacée d'un mètre vers l'intérieur de la petite cour et que la grille a disparue. C'est à la suite de la réfection des rues du quartier en 1986 ou 1987.

100 1522

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Sylvie Bazzanella

    Délicieux, ces vaudoiseries ;-)

  • Marieke Ogay

    Très belles photos!!!

  • Nicolas Ogay

    Quelque 20 ans après tu le faisais aussi! On doit en avoir des fotos quelque-part!

  • Marieke Ogay
  • Anne-Marie Martin-Zürcher

    Mes parents avaient l'habitude de dire plutôt "goillasser". J'adore ces expressions vaudoises. Dommage que nos jeunes ne les connaissent plus beaucoup.

  • Nicolas Ogay

    Merci Anne-Marie pour cette précision! Oui, je connais aussi cette forme. J'aime beaucoup aussi. Elle est aussi logique, parce qu’elle se réfère certainement à la "goille" qui signifie flaque, gouille ou même petit étang: voir au-dessus de Montreux: La Goille aux cerfs. Goillasser, donc c'est patauger dans la flaque, en somme. Mais j'ai un dictionnaire du patois vaudois et je vais y jeter un coup d'œil, à suivre.... Pour ce qui est de mes enfants, je leur parle souvent avec nos mots vaudois. Ils connaissent donc, malgré leur bilinguisme français/hollandais, les mots comme cupesser, se ganguiller, podzu etc...!! Je suis comme vous, j'aime beaucoup ça! :-)

  • Sylvie Bazzanella

    On ne s'en lasse pas ;-) Goillasser, Gadrouiller pour patauger goillasse : mare, étang. Se dit également d'une boisson de mauvaise qualité.

  • Nicolas Ogay

    Voilà, j’ai trouvé ! Dans mon «Dictionnaire du patois vaudois », de F. Duboux-Genton, Ed. Campiche Oron, 1981, j’ai trouvé : « Gailloussî », pour gaillousser (î = é/er) : brasser l’eau Plus intéressant est le vocable : « Goillassî » pour goillasser (î=é/er) : patauger, brasser de l’eau, jouer avec l’eau. Mais aussi : avoir souvent le nez dans le verre et boire avec excès !! Cette définition est englobée dans la définition de « goillasse » qui signifie eau stagnante, mais aussi une femme qui lave beaucoup ou qui utilise beaucoup d’eau. On y trouve également, entre autre, au même endroit, le mot « goille » pour flaque d’eau et « goilletta » (prononcer goillette) pour petite flaque d’eau. En conclusion, on peut dire que les deux termes sont justes et synonymes, mais que « goillasser » est probablement plus correct du point de vue étymologique ! Toutes mes félicitations Anne-Marie, vous avez gagné !! :-D Alors là Sylvie, vous m’en bouchez un coin, avec votre « gadrouiller » : jamais entendu parler !! MAIS, comme j’avais encore mon dictionnaire ouvert, j’ai vite guigné, naturellement : « Gadrouillî » pour gadrouiller : brasser dans l’eau, mais aussi fréquenter les pintes et avoir le nez dans le verre !! Et « gadrouille » : mauvaise boisson (pas forcément alcoolisée !) Gadrouiller, c’est joli ça, gadrouiller, j’aime beaucoup, merci !! :-)

  • Sylvie Bazzanella

    Mais aussi : godailler ou godrailler pour boire trop = gonflée ! Avec tout ça, nous ne serons point des gniagnou ;-)

  • Nicolas Ogay

    ...Et pas des "niolus" non-plus, ha ha ha!

  • Sylvie Bazzanella

    Et tant d'autres mots encore... Merci Nicolas :-)

  • Anne-Marie Martin-Zürcher

    J'adore, quel magnifique cours de langage romand. Ma maman qui était couturière disait, lorsqu'une robe ou une jupe faisait des faux plis, "elle godaille de partout". Merci à vous deux Sylvie et Nicolas.

  • Martine Desarzens

    Merci pour ce reportage sur Chernex, sa fontaine, vos souvenirs de famille et d'enfance; charmant ! Enfant, avez-vous entendu les adultes vous crier; mais "braillez" un peu moins les enfants!!!! ???

  • Anne-Marie Martin-Zürcher

    Chère Martine bonjour, mais bien sûr que je m'en souviens. Nous avions une cour au sud du locatif où nous habitions. C'était encore la belle époque où les enfants pouvaient encore jouer dehors. Pas comme de nos jours.... Nous étions toute une bande de copains et copines. Les jeux étaient: cache-cache, la chandelle, la marelle, nous faisions des cabanes. etc. Dommage que tout ça aie disparu. Toute bonne journée et amitiés. Anne-Marie

  • Martine Desarzens

    Comme vous avez raison....ces espaces pour les enfants étaient justes merveilleux ET indispensables....lorsque j'étais conseillère communale j'ai demandé à être dans la commission permanente de l'urbanisme; à chaque transformation et/ ou construction d'immeuble je posais la question; combien en % pour les espaces destinés aux enfants, aux voitures et motos ? Les promoteurs des projets détestaient ,mes questions...au début je recevrais la réponse qu'il n'était pas possible de donner ces réponses en %...!!! Ayant tenu bon avec détermination, j'ai obtenu ces données; immanquablement il y avait 90% destiné aux véhicules et 10% pour les enfants ! Durant des années j'ai défendu becs et ongles l'espace destiné aux enfants !

  • Nicolas Ogay

    Oui Martine, brailler, c'est sûr, mais aussi bouéler (- pousses une bouélée pour qu'ils viennent manger!), cicler, beugler etc... Et Anne-Marie, j'entends encore ma mère dire - Oh, ça godaille, c'est pas joli! Ou aussi - ça baille comme synonyme de godaille! Et... - arrête de niousser (ou de bringuer), quelle niousse, celle-là...! Vous connaissez aussi, non? Ha ha ha, on n'en sort plus...!

  • Martine Desarzens

    Ouiiiiii bien entendu cela me revient !

Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,314
6,482
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.