Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Grand-St-Bernard, l'ossuaire

Grand-St-Bernard, l'ossuaire

1 janvier 1945
Edition Darbellay, Martigny
Pierre-Marie Epiney

Cette image macabre présente l'intérieur de l'ossuaire "construit en 1476, [qui] abrite les cadavres momifiés par le froid, des égarés morts dans le col, victimes de la montagne et dont les corps n'ont pas été réclamés. Objet de curiosité morbide, elle a été murée vers 1950." nous apprend Sylvie Bazzanella dans le commentaire de

son documentoù l'on voit l'ossuaire de l'extérieur.
Cette carte était proposée à la vente à l'hospice lui-même puisqu'un sceau a été apposé au dos : "Hôtel - 2472 m. HOSPICE Gd-St-BERNARD"
La date proposée est une hypothèse à vérifier.
Un

document audionous fait découvrir cet ossuaire.

Pour une variante plus ancienne de cet ossuaire, cliquez sur

ce lien.

En guise de lecture pour vous remettre de vos émotions, Sylvie nous signale:
1.Soins des religieux du St-Bernard pour les voyageurs

à cette adresse 2.L'usage des skis au St-Bernard à

cette adresseExtérieur de la morgue (photo de Sylvie Bazzanella)

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Sylvie Bazzanella

    Autrefois, la morgue était murée. On démurait chaque fois qu'il y avait un nouveau cadavre à caser. Des cinéastes étant venu tourner un film, ils firent un trou dans le mur. C'est alors qu'on construisit une porte. Jadis, il y eut une ouverture grillagée. Puis, les religieux décidèrent de ne plus la laisser visiter, les touristes incapables de respecter ce lieu si émouvant, si sinistre, ne résistaient pas à l'envie d'emporter des "souvenirs" Une "succursale" de cette morgue existe encore de nos jours. Plus petite, elle se situe au-dessous de la Combe des morts à proximité de l'Hospitalet. Démolie en 1706 par une avalanche elle a été reconstruite. En 2009, la porte murée s'est affaissée. Des touristes qui passaient par là ont voulu y entrer. Effrayés du spectacle qui s'offrait à eux, ils se sont empressés d'alerter la police valaisanne pour signaler une dissimulation de cadavres !

  • Pierre-Marie Epiney
  • Pierre-Marie Epiney
Pierre-Marie Epiney
1,280 contributions
2 juillet 2014
2,225 vues
0 like
3 commentaires
1 galerie
Déjà 4,894 documents associés à 1940 - 1949

Galeries:

Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,787
4,836
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.