Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Anchette, Château de Preux

Anchette, Château de Preux

1 janvier 1930
Jullien frères, Phot. Editeurs, Genève
Albin Salamin

Guillaume de la Tour était major de Sion et son fils Pierre était seigneur d'Anchette entre 1150 et 1218. En cette année là, le chapitre de Sion racheta les terres d'Anchette et les mirent en fief à un famille qui pris le nom de Seigneurs d'Anchette. Cette famille fut très liée à l'évêque de Sion Tavelli. Anchette devint donc un Vidomnat, dont la charge, devenue héréditaire, fut exercée jusqu'au XVe siècle par cette famille.

En 1436, Jeanne, la fille de Jacques, seigneur d'Anchette, se maria avec Hildebrandt de Platea et la propriété passa en main de cette famille. Suite au mariage de Catherine de Platea avec le noble Guillaume de Preux de Vevey, au milieu de XVI ème siècle, le château changea de nouveau de propriétaire.

C'est la descendance de cette famille de Preux qui le possède encore de nos jours.

Ce vieux manoir féodal, construit dans les ravissants paysages de la Noble Contrée, est très bien restauré et conservé.

A côté du château, nous trouvons une chapelle romane, construite en 1649. Cette chapelle vient d'être restaurée.

De nos jours, la végétation environnante a pris beaucoup d'ampleur et de très nombreuses villas ont été construites sur la partie nord-ouest de la propriété

Voir aussi sous d'autres angles:

Cette carte postale fut envoyée de Sierre le 17 mars 1930 vers Bournemouth en Angleterre. La revoilà de retour en Suisse....

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
94,041
4,812
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.