Une promenade au Rocheray

17 février 2024
Yannik Plomb

À partir de la mise en service du chemin de fer Pont-Vallorbe en octobre 1886, suivi de la fondation d'une petite compagnie de navigation sur le lac de Joux un an plus tard, l'industrie touristique étrangère a progressivement pénétré dans la Vallée de Joux.

En 1895, la Vallée n'avait jamais connu autant de touristes et d'étrangers, nombreux ayant dû être refusés en raison du manque d'infrastructures adéquates. Cela a conduit à la nécessité de construire un ou deux hôtels.

Des informations complémentaires sur cette émergence de l'industrie touristique étrangère sont fournies dans l'almanach local de cette même année, sous le titre "Pensions pour étrangers".

De même, l'almanach mentionne dans sa rubrique commerciale les établissements susceptibles d'avoir été récemment construits pour accueillir les étrangers, tels que le Rüdermann, l'Hôtel Bellevue au Rocheray-Guignard-Vidoudez au Sentier, la pension Capt, et Charles-Henri à l'Orient-de-l'Orbe, pension pour étrangers.

Son histoire

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Yannik Plomb
1,854 contributions
17 février 2024
14 vues
1 like
0 favori
0 commentaire
3 galeries
00:03:26