Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Yverdon, hôtel de Londres

Yverdon, hôtel de Londres

Cécile Chombard Gaudin

Cet hôtel était situé rue du Lac. Il avait succédé à une auberge à l'enseigne du Sauvage. À la fin du XVIIIe siècle, avait été ajouté un bâtiment aux deux existants, le tout unifié par une nouvelle façade. Siméon Émery achète l'hôtel en 1844. Il s'agissait d'un ensemble comportant, outre l'hôtel proprement dit, un établissement de bains (dont l'ouverture était annoncée en avril dans la Feuille d'avis d'Yverdon), une écurie, une étable, un poulailler, une grange, un bûcher et un abreuvoir pour les chevaux. Siméon s'emploie à moderniser son établissement. Il le gère jusqu'en 1871, date du décès de sa femme. Entre cette date et la revente de l'hôtel en 1886, c'est le second fils de Siméon, Gustave qui gère l'hôtel, en parallèle avec la direction du Grand hôtel des bains d'Yverdon, qu'il avait acheté en 1878.
L'hôtel a été exploité jusque dans les années 1970. L'enseigne a été réutilisée avec un nouveau nom. On peut encore lire sur la porte d'entrée l'inscription "Hôtel de Londres - Bains"
Cette carte postale est tardive, juste avant la première guerre mondiale, d'après la mode, mais il n'y a pas grand chose d'autre comme image de l'hôtel…

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
94,059
4,895
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.