Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Petite histoire d'une découverte musicale grâce à NH Repérage

3 octobre 2014
Lausanne
Martine Desarzens
Martine Desarzens
  • Victor Desarzens et Frank Martin à Radio-Lausanne.

Frank Martin

Petite chronique à grand casting où Pierre Hugli, Notre Histoire, René Gagneaux et la Phonothèque Nationale Suisse tiennent les premiers rôles.

En publiant dans Notre Histoire, l'article « Victor Desarzens et Frank Martin » signé par Pierre Hugli, journaliste musical lausannois, paru le 10 juillet 1981 dans la rubrique Musique du journal la Gazette de Lausanne, j'ignorais dans quelle péripétie musicale je me lançais. http://www.notrehistoire.ch/photo/view/65263/

Dans son article, Pierre Hugli parle de la Symphonie en quatre mouvements pour grand orchestre composée par Frank Martin et donnée en concert à l'OSR, Orchestre de la Suisse Romande, dirigé par Ernest Ansermet le 7 mars 1938. A cette époque, Victor Desarzens est premier violon à l'Orchestre de Suisse romande !

  • Victor Desarzens à son domicile avec deux de ses enfants; Marie-Christine et Jean-Marie

Victor Desarzens violoniste travaille à la maison à la ferme de Béthusy à Lausanne.

  • Orchestre de la Suisse Romande, OSR, avec Ernest Ansermet en chef d'orchestre.

Ernest Ansermet dirige l'OSR

Vingt ans plus tard, Victor Desarzens demande à Frank Martin d'exhumer l'œuvre, celui-ci reçu une réponse négative du compositeur qui ne savait pas où elle pouvait se trouver. Après bien des recherches Victor Desarzens mis la main sur la partition et obtient de Frank Martin l'autorisation de donner cette œuvre.

  • Victor Desarzens au Studio appelé Studio Victor Desarzens à Radio-Lausanne.

Victor Desarzens dirige l'OCL lors de l' enregistrement du Vin Herbé

  • Victor Desarzens dirigeât l'œuvre en Suisse alémanique, à Genève à Lugano et Munich.

Victor Desarzens et Jacques Thévoz, une belle rencontre

René Gagneaux, musicologue et fondateur du Musée musical, unique en Suisse, et membre de NH, m'appris que cet enregistrement se trouvait à La Phonothèque National Suisse à Lugano, également membre de NH. http://www.renegagnaux.ch/

En prenant contact avec la Phonothèque National Suisse, celle ci me répond que sur le principe elle acceptait de mettre cette œuvre en ligne sur NH, mais que je devais obtenir les droits d'auteurs et m'informait ceux-ci appartenaient à Radio Beromünster, disparu en 1998 : http://www.swissinfo.ch/fre/avec-beromuenster-s-%C3%A9teignent-les-ondes-moyennes/7113136

J'ai immédiatement commencé une recherche en prenant de nombreux contacts avec différentes radios de Suisse italienne, Suisse allemande, Suisse romande etc., j'ai écris des courriers, des mails, fais des appels téléphoniques ; hélas, chacun me renvoyait à un autre destinataire !

Si tout le monde s'accordait pour trouver que cette Symphonie de Frank Martin dirigée par Victor Desarzens, méritait largement de trouver sa place dans Notre Histoire.CH, personne n'avait le pouvoir de décision et, si les recherches ont été nombreuses, encore fallait il mettre la main dessus !

  • Orchestre de Chambre de Lausanne, OCL, avec Victor Desarzens en chef d'orchestre.

OCL Victor dirige l'OCL

Durant tout l'été 2014 j'ai zigzagué entre les nombreuses instances suisses qui auraient pu faire aboutir ce dossier. Non seulement, personne ne savait où les archives de feu Radio Beromunster se trouvaient, mais chacun semblait ignorer également quelle était la bonne personne à qui je devais m'adresser.

La persévérance a payé ; c'est depuis Radio Zurich, par le Service de Monsieur Etienne Bujard, que je viens de recevoir ce fameux droit d'auteur, convention que j'ai signé et envoyé à la Phonothèque Nationale Suisse.

A travers ces lignes je remercie tous les partenaires et personnes qui m'ont aidé à trouver l'enregistrement de cette Symphonie en quatre mouvements pour grand orchestre composée par Frank Martin; la Phonothèque Nationale Suisse, Messieurs René Gagnaux, Etienne Bujard de la SRF, Valerio Benz et Matteo Notari, Madame Delphine Zimmermann, coordinatrice distribution B2B de la RTS….ainsi que des collections SSR-SRG et SRF 2 Kultur,…..(abréviations un peu compliquées a traduire, pardonnez-moi).

Ecouter la Symphonie : http://www.notrehistoire.ch/audio/view/1602/

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
96,784
5,408
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.