Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

L'écrivain Pierre Sciobéret, de la Gruyère à la Mer Noire

1876
Pierre Sciobéret
Bibliothèque numérique romande BNR

Pierre Sciobéret est né en 1830 à la Tour-de-Trême. Il travaille quelques années comme professeur à Fribourg. De tendance libérale-radicale, il s'oppose vigoureusement aux conservateurs comme Alexandre Daguet mais il doit démissionner et quitte la Suisse en 1857 pour un long exil qui le mènera jusqu'en Transcausasie, à l'extrême est de la Géorgie actuelle. Il occupe divers emplois à Odessa, Yalta, Tbilissi et enfin à Tsinandali dans une famille princière géorgienne déchue. Il souhaiterait écrire « mille détails sur le Caucase, sur les beautés géorgiennes et arméniennes, sur les mœurs, les coutumes, la manière de vivre des indigènes » mais n'en trouve pas le temps. Le décès de son père le décide à rentrer en Suisse en 1864. Installé à Bulle, il délaisse peu à peu l'écriture, reprend des études de droit et s'engage en politique aux côtés des révisionnistes radicaux. Peu avant son décès en 1876, il racontera son aventure caucasienne dans une fiction inspirée de la vie d'un homme d'affaires saint-gallois rencontré au Caucase : "Abdallah Schlatter ou les curieuses aventures d'un Suisse au Caucase". De loin son livre le plus original, alors que ses nouvelles et romans du terroir fribourgeois sont aujourd'hui tombés dans l'oubli.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
9 février 2022
12 vues
1 like
0 favori
0 commentaire
2 galeries
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
107,617
6,676
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.