Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
La gare de Coppet

La gare de Coppet

8 avril 2018
A. Salamin
Albin Salamin

La gare de Coppet a été inaugurée en avril 1858, en même temps que l'ouverture de la ligne de chemin de fer par la Compagnie Ouest-Suisse. Construite en bois, elle fut détruite lors d'un premier grand épisode de bise en juin 1858.

"Dimanche, la bise a enlevé et jeté à terre, comme des constructions de cartes à jouer, tous les bâtiments en bois de l'exploitation de la ligne du chemin de fer à la gare de Coppet: Nouvelliste vaudois le 6 juin 1858"

Elle fut donc reconstruite telle que nous pouvons la voir sur ce document photographique de M.Yannik Plomb, photo de 1908 :

Anecdote:

A l'époque et jusqu'en 1872, les concessions pour les lignes de chemin de fer étaient dévolues aux Cantons. Donc en 1858, le Canton de Vaud octroya à la Compagnie d'Ouest-Suisse la concession jusqu'à la gare de Coppet, terminus de la ligne.

De l'autre côté de la "frontière" cantonale, le Canton de Genève octroya à la même époque, une concession pour la ligne Genève-Cornavin - Versoix à la compagnie française PLM (Paris-Lyon-Marseille) propriétaire de la gare de Cornavin ainsi que de la ligne Cornavin - La Plaine. Premier épisode de litige!

Le second problème est survenu du fait que la ligne de la Compagnie de l'Ouest-Suisse devait traverser l'enclave de Céligny, sur territoire genevois, donc soumis à une concession du Canton de Genève. Il y eut donc marchandage avec l'intervention de la Confédération, pour que les trains en provenance de Versoix puissent entrer en gare de Coppet en échange du passage sur le territoire de Céligny, afin d'éviter aux voyageurs de devoir prendre le bateau entre Versoix et Nyon.

Dans les premières années d'exploitation, la gare de Coppet étant le terminus des deux lignes, les voyageurs de Genève et pour Genève, devaient changer de trains à Coppet. Ubuesque!

Bien heureusement ce genre de situation changea avec la reprise des concessions de chemins de fer par la Confédération en 1872.

La gare en 2018:

La belle gare actuelle (construite en ?), perdra de plus en plus d'importance et dès la fin de 1990, elle perdit son chef de gare et son personnel qui furent remplacés par des automates à billets.

Avec la construction du CEVA (notre Dossier), la gare de Coppet retrouve une certaine activité suite à la construction de la troisième voie entre Coppet et Cornavin en 2004 et l'arrivée du Léman Express en 2019.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Albin Salamin
2,228 contributions
23 avril 2018
340 vues
1 like
2 favoris
0 commentaire
0 galerie
Déjà 18,193 documents associés à 2000-2009
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,328
6,487
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.