le quartier de la Scie

1908
Pierre-Marie Epiney

La Scie : petit quartier en mutation permanente

par Charly Arbellay

Les Sierrois l’appellent La Scie ou Graben (fossé en français), et les Anniviards, le quartier des raccards. On dénombrait plus de quinze ruraux où ils battaient le blé durant l’hiver. Ce sous-quartier du Bourg était - et est toujours – une chaussée obligée pour se rendre aux petits et au grand lac de Géronde et à Chippis.

notrehistoire.imgix.net/photos...

Sierre - Quartier de La Scie et Graben en 1980 - Ligne Simplon - Photo Arbellay

Son passage sous la ligne du Simplon a été agrandi maintes fois mais demeure encore, en 2024, un casse-tête pour les camionneurs et les bus. En effet, sa hauteur n’étant que de 3.20 m. elle ne correspond pas au minimum de la norme suisse de 4.00 m.

Dans son ouvrage, le scientifique Gaëtan Cassina commente : «A Graben se trouvaient des installations utilitaires telles que l’abattoir communal. Plus haut sur la colline s’élevait la grande Cible, disparue comme la petite, auxquelles on doit le nom de la rue des Vieilles Cibles ». La grande cible a été démolie en 1925.

En complément, on peut y ajouter le moulin à grain tenu par un dénommé Wicky ainsi que la boucherie de la Bourgeoisie qui se situaient à l’emplacement de l’actuelle haute école HES-SO Valais-Wallis.

Une monographie ancienne

Dans son étude relative à l’urbanisme sierrois du début du 20e siècle, intitulé "En zigzag à travers Sierre", publié en 1947, François de Preux, parle de l’école de commerce, bâtie sur la colline en 1932 par l’architecte Markus Burgener. Il suggère d’y construire un escalier qui s’élèverait par parliers successifs jusqu’à ladite école. Celui-ci remplacerait le chemin caillouteux qui se faufilait entre les habitations. Sa suggestion a été entendue. L’escalier a été construit peu après.

notrehistoire.imgix.net/photos...

En zigzag, François de Preux, 1947

En face du Café de Goubing, érigé à gauche de l'image, se trouvait la fontaine publique du quartier où les lavandières « faisaient lessive » et où l’on abreuvait aussi le bétail. Il y avait encore le café du Pont, non visible sur l’image.

notrehistoire.imgix.net/photos...

Deux autres ouvrages de référence

Elie Zwissig (1891-1982), ancien président de la ville de Sierre, a rassemblé de nombreuses cartes postales et photos privées dans un ouvrage intitulé "Sierre l’agréable, le vieux bourg et ses quartiers", (Schœchli 1978).

Il apporte des informations de proximité comme celle de ce David Hilty (parfois Hilti) « qui fut l’un des premiers à faire des expéditions de raisin en petite caissettes de 5 kg et cela pour les cures d’automne ». On retrouve ce personnage dans l’étude de Gaëtan Cassina. Il a analysé la maison qui se trouve au premier plan et à gauche sur la photo : « Le bâtiment a abrité une école évangélique privée fondée par David Hilti en 1869 et c’est là que se rassembla la première communauté protestante de Sierre jusqu’en 1905 ». En face de cette école se trouvait encore le poste de la gendarmerie valaisanne.

Et surtout l'œuvre de Gaëtan Cassina riche de 470 pages abondamment illustrées, résultat d'années de recherches consacrées à " La ville de Sierre et Chippis".

notrehistoire.imgix.net/photos...

La patinoire de Graben

Le dimanche 30 novembre 1958, Sierre inaugure sa première patinoire artificielle à Graben. Elle est construite à ciel ouvert sur une vaste propriété située bien à l’ombre entre la ligne du Simplon et la colline de Goubing. A la même date, l’équipe de hockey sur glace, fondée en 1933 fait parler d’elle et gravit, de promotion en promotion, jusqu’au sommet de la ligue suisse. Durant les mardis et les week-ends, le quartier de la Scie-Graben est envahi de supporters dont le nombre va crescendo.

La route de la Plaine

L’endroit devint trop exigu et la circulation insupportable. Dès lors, des autorités sierroises, le nouveau président Pierre de Chastonay en tête, décident de construire « la route de la Plaine Bellevue ». De 1969 à 1971, plusieurs immeubles de la Scie, situés à l’ouest de la route, furent démolis, notamment le poste de la gendarmerie valaisanne. L’inauguration eu lieu en 1972. Depuis, la Plaine Bellevue accueille de nombreuses manifestations régionales et les cirques. Quant à la route de Chippis, rebaptisée route des Lacs, elle a retrouvé son calme et des nombreuses villas modernes y seront construites.

La Scie : petit quartier, grande histoire !

Autrefois

notrehistoire.imgix.net/photos...

La Scie, carte postale envoyée en mars 1920, Phototypie Neuchâtel

Aujourd'hui

notrehistoire.imgix.net/photos...

La Scie, 23 janvier 2024, Photo : Charly Arbellay

Voir aussi

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Pierre-Marie Epiney

    J'ai demandé à Charly Arbellay, fin connaisseur de la région sierroise et ancien journaliste, de tirer une photo montrant le quartier aujourd'hui.

    Fort de cette "mission", il est monté sur le bord des voies au-dessus du passage.

    Voici son témoignage : "Pour la dernière photo, j’ai pris une monstre engueulée de la mécanicienne de la locomotive des CFF du trafic interne de la gare (Loco orange). Elle m'a dit :

    • Une loi fédérale vous interdit d’être près des voies. J’ai répondu:
    • Je ne vais pas quand même pas utiliser un drone pour faire une banale photo du quartier. De plus au passage sous le pont il n’y a aucun panneau m’interdisant de monter sur le bord des voies. Finalement dans des cas comme cela je pratique l’humour. Un cheminot s'est même mêlé à la discussion et je lui ai dit: "Elle est charmante votre collègue. Je partirai bien en vacances avec elle."
    • Renata Roveretto

      Cher monsieur Charly Arbellay,

      Quelle histoire ! Difficile de ne pas trembler. Comme même, on ne peut pas dire que cette charmante mécanicienne n'avait rien fait pour vous garder en VIE

      Merci à vous et à Pierre-Marie Epiney

      Amitiés Renata

Pierre-Marie Epiney
2,393 contributions
26 janvier 2024
30 vues
3 likes
0 favori
2 commentaires
5 galeries