Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Popularité quand tu nous tiens !

21 octobre 2020
pierre-marie epiney
Pierre-Marie Epiney et Thierry Epiney pour la musique

Dans cette capsule vidéo, Urbain Kittel (*1931) interroge sa popularité. Cette question l'embarrasse bien sûr, il a ses détracteurs.

Mais il se souvient de sa première élection comme président de la commune de Vissoie. De retour d'Europe où il avait exercé durant 10 ans le métier d'architecte-conseil, on le propulse littéralement au poste de président. Seules deux voix lui manquent pour atteindre le 100% des votants. Pas étonnant : il ne va pas à l'église et ce n'est pas la coutume d'avoir un président non pratiquant.

Dans son ouvrage "Le curé, le promoteur, la vache, la femme et le président", son ami Bernard Crettaz écrit ceci en page 65 :

"Le Kittel nouveau, après Zurich, après Bergamo, était revenu au pays en faisant profession d'incroyance religieuse. Une bombe ! Même si les Anniviards commençaient à décrocher de la religion traditionnelle et à se "protestantiser", ils s'affirmaient tous croyants. Il y aurait donc pu y avoir une affaire religieuse Kittel. Il n'y en aura pas. Anniviers a besoin d'une personnalité forte, tant pis pour l'agnosticisme (qui par ailleurs arrange bien des doutes secrets). L'attitude d'Urbain Kittel n'empêche donc nullement les très catholiques responsables des partis chrétiens de le mander comme candidat politique. Et Kittel de devenir promoteur reconnu, président de commune et député au Grand Conseil."

et en page 67 :

Dans ce mélange étonnant de noble cause et de chasse au trésor, y a-t-il eu une mafia d’Anniviers (« mafia au bon sens du mot », comme disent les Anniviards) ? Ma réponse est affirmative et le « padrino » en est incontestablement Urbain Kittel qui, avec un art consommé d’alliances et de réseaux, sait se lier aux vieux chefs de tribus villageoises, la plupart du temps les présidents des communes. Et c’est un spectacle que seule la saga des nouveaux chercheurs d’or peut engendrer : des chrétiens profondément croyants, anciens militants de l’Action catholique, se liant à l’agnostique Kittel pour sauver les vraies valeurs de la montagne ! Il n’y a qu’en milieu catholique que l’on peut rencontrer pareil mélange où le sauvetage économique des Alpes, pour l a collectivité et pour la fortune personnelle, prend l’allure d’une vraie cause religieuse.

Le couple Nelly et Urbain Kittel et leurs amis Yvonne Preiswerk et Bernard Crettaz en vacances en Italie (album Urbain Kittel):

notrehistoire.imgix.net/photos...

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Pierre-Marie Epiney
2,024 contributions
30 novembre 2020
89 vues
3 likes
0 favori
0 commentaire
6 galeries
00:02:54
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,315
6,483
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.