Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

La mère Royaume "Laborieuse"

11 décembre 2020
Hélène Vibourel
Claude Kissling

La vie des femmes en 1602, i ‘héroïne de l’une des plus sombres nuits de l’année, Dame Royaume aurait pu en témoigner, elle qui donna naissance à quatorze enfants. Rien d’étonnant à cette époque, car combien vont vivre et atteindre l’âge adulte ? Elle ne verra « disparaître avant elle que quatre ou cinq », ce qui n’est quant même pas rien. Il y a donc aujourd’hui, en 2020, à Genève et dans le monde, environ deux mille descendants de la mère Royaume. Il y eut notamment le célèbre peintre sur émail genevois Jean Petitot (1607-1691) qui après s’être formé chez son oncle l’orfèvre Pierre Royaume, se rendit à Paris et à la cour d’Angleterre. Également, une Claparède mariée avec un Ricolfi Doria, famille maternelle de l’actuel héritier de Savoie. Qui aurait pu imaginer, en 1602, un tel mariage ? Aujourd’hui, quelques noms illustres de bonnes familles genevoises portent les gènes de cette femme courageuse qui mourut sans bruit, quelques années après la nuit de l’Escalade !

Texte tiré du livre de Genève en ZigZag d’Hélène Vibourel aux Editions Slakine 2020.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Claude Kissling
334 contributions
29 décembre 2020
10 vues
0 like
0 favori
0 commentaire
2 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
103,351
6,239
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.