La mère Royaume "Laborieuse"

11 décembre 2020
Hélène Vibourel
Claude Kissling

La vie des femmes en 1602, i ‘héroïne de l’une des plus sombres nuits de l’année, Dame Royaume aurait pu en témoigner, elle qui donna naissance à quatorze enfants. Rien d’étonnant à cette époque, car combien vont vivre et atteindre l’âge adulte ? Elle ne verra « disparaître avant elle que quatre ou cinq », ce qui n’est quant même pas rien. Il y a donc aujourd’hui, en 2020, à Genève et dans le monde, environ deux mille descendants de la mère Royaume. Il y eut notamment le célèbre peintre sur émail genevois Jean Petitot (1607-1691) qui après s’être formé chez son oncle l’orfèvre Pierre Royaume, se rendit à Paris et à la cour d’Angleterre. Également, une Claparède mariée avec un Ricolfi Doria, famille maternelle de l’actuel héritier de Savoie. Qui aurait pu imaginer, en 1602, un tel mariage ? Aujourd’hui, quelques noms illustres de bonnes familles genevoises portent les gènes de cette femme courageuse qui mourut sans bruit, quelques années après la nuit de l’Escalade !

Texte tiré du livre de Genève en ZigZag d’Hélène Vibourel aux Editions Slakine 2020.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Claude Kissling
342 contributions
29 décembre 2020
92 vues
0 like
1 favori
0 commentaire
4 galeries