Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
A Montmartre_655

A Montmartre_655

21 avril 1957
Albert Flohr
Claire Bärtschi-Flohr

Nous passons les quatre jours du congé de Pâques à Paris (voir photo 654).

Nous voici rue Norvins, une des rues qui aboutissent sur la Place du Tertre, bien connue des touristes et des peintres.

Sur la gauche, la plaque de la rue. Au-dessus, un panneau qui semble avoir été offert par les pneus Dunlop annonce "la commune libre du vieux Montmartre".

Tout à gauche, sur le trottoir, Ninon, Claire, Claude, Marinette, Renée.

Ce qui frappe sur cette photo c'est l'état pitoyable de la rue. Un air de pauvreté. On sent que les traces de la guerre de 1939-1945 ne sont pas encore effacées. Je me souviens d'avoir visité Lyon dans les années 1950, on y voyait de jeunes enfants mendier !

Voir le site de l'office du tourisme de Montmartre.
Vous y lirez ceci :

Le premier acte de la Commune Libre de Montmartre, fondée en 1920 par Jules Depaquit, fut de décréter la Séparation de Montmartre et de l'Etat !

Malgré son rattachement à Paris en 1860, Montmartre a toujours revendiqué son indépendance.

En 1920, la Commune Libre de Montmartre, située Place du Tertre (où est aujourd'hui situé le Syndicat d'Initiative de Montmartre) organisa ses premières élections. On pouvait voter entre autres pour la liste Cubiste de Picasso et Max Jacob ou bien encore pour des Dadaïstes tels Tzara, Breton et Picabia.

Finalement, c'est la liste des Antigratteciellistes de Poulbot, du Père Frédé et de Valadon qui remporta les élections le 11 avril 1920, instituant le 1er Maire de la Commune Libre : Jules Depaquit. Celui-ci fut aussi le fondateur de la Soupe Populaire et de la Foire aux Croutes.

En 1934, le nouveau Maire, Pierre Labric, instaura la Fête des Vendanges, créa en 1952 le Syndicat d'Initiative du Vieux Montmartre et en 1953, intronisa le regretté Anatole, Garde Champêtre de la Commune Libre.

Aujourd'hui, la Commune libre du Vieux Montmartre siège rue du Mont Cenis avec son maire, le Poète-Ecrivain public Jack-André Yatt. Elle propose aux amoureux de Montmartre une carte de citoyen de la Commune libre et organise des événements liés à l'histoire du quartier.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Claire Bärtschi-Flohr
936 contributions
15 janvier 2016
678 vues
2 likes
1 favori
0 commentaire
3 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,524
6,464
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.