Concours photo "La rue, témoin de nos passions": publiez-vous images jusqu'au 25 mars ! Toutes les infos
Genève, Orangerie2_46

Genève, Orangerie2_46

1 janvier 1946
Renée Flohr-Champendal
Claire Bärtschi-Flohr

Deux des trois filles Flohr devant leur maison.

Au bout de la rue Canonnière, cette petite maison, dont le rez-de-chaussés fut l' Orangerie d'une grande propriété sise au Grand Pré et ayant appartenu à Jean-Louis Archinard, dit "du Grand-Pré" (1827-1900). Ingénieur agronome, passionné d'agriculture, il testait de nouvelles espèces. Il a été président du Cercle des Agriculteurs de Genève, membre de l'Institut National genevois, de la Société des Arts de Genève, etc. Il a ensuite acheté le domaine du Jonc, au Grand-Saconnex en 1878, comme cadeau de mariage de son fils aîné. Le plus grand domaine d'un seul tenant disponible à l'époque.

La maison Orangerie 15 devait être détruite, selon un plan d'urbanisme des années cinquante, car elle était dans l'axe d'une rue prévue pour rejoindre la Servette. Heureusement, elle est toujours là, ainsi que tout le quartier de petites villas. C'est un havre de paix et de tranquillité, tout près du centre ville. Le lieu a peu changé en soixante-dix ans.

Elle a été achetée par mes parents à la famille Mornal (chapelliers) en 1943 et revendue en 1980. voir photo : http://www.notrehistoire.ch/photo/view/18722/

voir aussi : http://www.notrehistoire.ch/photo/view/19197/

http://www.notrehistoire.ch/photo/view/19199/

voir album Famille Flohr Albert et Renée en cliquant dans la liste des galeries à droite sur cette page.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Pierre Audeoud

    Il se peut fort bien que Monsieur Louis Archinard ait côtoyé mon grand père Adolphe Audeoud qui fut président de la classe d'agriculture de la société des artsj Je sais aussi que son père Théodore Audeoud parlait dans sa correspondance de ces cousins Archinard qu'il fréquentait. J'ai encore à Conches un ancien camarade d'école du nom d'Archinard qui vit auprès de sa mère qui a dépassé déjà de trois ans je crois les cent ans.