Lausanne - Maison Rapin

Lausanne - Maison Rapin

8 février 2012
Sylvie Bazzanella
Sylvie Bazzanella

Construit en 1895 pour le docteur Oscar Rapin (1870-1941) professeur d'obstétrique, grande figure du socialisme vaudois, l'immeuble sera rasé pour faire place à un bâtiment administratif au printemps 2014.

Francis Isoz, l'architecte du Château d'Ouchy et de la Maison Mercier au Grand-Chêne, en a dessiné les plans. Il s'était inspiré d'exemples du passé, en l'occurrence de la Renaissance française, et plus directement des Châteaux de la Loire et celui de Chambord en particulier.

La Maison Rapin sera remplacée par un immeuble ultra moderne de sept niveaux. Plus moderne encore que la Tour Edipresse, dont il sera une annexe.

L'immeuble a abrité entre autre (1990-2011) la rédaction d'une revue féminine lausannoise.

Côté est - 14 février 2012 :

25 août 2014 - même emplacement, avenue de la Gare 39. Le nouveau bâtiment escamote l'élégante Tour Edipresse :

Côté est - 25 août 2014 :

De l'ancienne Maison Rapin demeurent deux vestiges : un vitrail et une pièce de ferronnerie...

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Mauro Bernardi

    On se réjouit. Il ne reste plus qu’à espérer que le nouvel immeuble sera au moins aussi charmant que celui que l'on peut admirer sur la gauche de votre photo.

  • Sylvie Bazzanella

    Ce bâtiment sur la gauche est la Tour Edipress construite en 1960-64 par les architectes Pierre Bussat et Jean-Marc Lamunière. Une des trop rares réussites architecturales lausannoises.

  • Mauro Bernardi

    Bonjour Sylvie, Votre réponse m’incite à préciser que contrairement à ce que pourraient laisser croire certains de mes commentaires postés sur ce site, je ne suis nullement un vieux réac rejettant toute forme de modernité. Je n’aborre pas le moins du monde l’architecture contemporaine, bien au contraire. Ce que je regrette, c’est la tendance systématique à faire disparaître l’ancien au profit du moderne sans vérirable vision d’ensemble. Certaines villes comme Paris, pour ne prendre qu’un exemple parmi d’autres, n’ont pas trop mal réussi dans cet art difficile qu'est la coexistence des styles. Alors qu’en est-il pour la Suisse? Manque de moyens ou manque de réelle volonté politique ? Personellement, j'ai ma petite idée sur la question...

  • Sylvie Bazzanella

    Bonjour Mauro, Je l'avais bien compris et je partage votre avis. Lausanne souffre du manque de projets architecturaux cohérents et d'autres maux que je ne développerai pas ici...

  • Nicolas Ogay

    On croît rêver!! :-(

  • Sylvie Bazzanella

    Je ne vous le fais pas dire...

Sylvie Bazzanella
3,262 contributions
8 février 2012
2,104 vues
1 like
1 favori
6 commentaires
7 galeries