Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
A l'écoute de la voix de son maître

A l'écoute de la voix de son maître

Jullien frères, Phot. Editeurs, Genève
Albin Salamin

Quelques recommandations et vérifications et ce sera le départ pour une belle balade en montagne, dans la neige. Peut-être que le prêtre prie!

Date inconnue

© Jullien frères, Genève

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Sylvie Bazzanella

    Ce beau représentant de la race saint-bernard porte un collier à pointes de fer pour parer aux loups. Son maître n'a donc rien à craindre...

  • Albin Salamin

    J'ai l'impression que le pelage est un peu différent de celui qu'on voit aujourd'hui?

  • Martine Desarzens

    J'aime cette photo.....quelle complicité entre le maître et le chien...Sylvie, merci pour l'information du collier à pointes de fer....je n'aurais jamais imaginé quelle était la raison de ces pointes de fer....

  • Sylvie Bazzanella

    Effectivement, le terme de race, ici, n'est pas vraiment approprié. A cette époque là, les chiens de l'Hospice présentaient des robes de couleurs aux taches et dessins très variés. Les chanoines ne recherchaient pas la beauté, mais des chiens robustes et vigoureux. L'élevage de l'Hospice s'inscrit au Club suisse du st-bernard en 1951. Dès lors, les critères d'élevage devinrent plus strictes.

Albin Salamin
2,108 contributions
1 mars 2012
730 vues
2 likes
2 favoris
4 commentaires
7 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
102,498
6,088
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.