Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Lo yâodzo* (prononcer : Le yôdze)

Lo yâodzo* (prononcer : Le yôdze)

9 août 2013
Les Avants
Nicolas Ogay
Nicolas Ogay

*orthographe selon le "Dictionnaire du Patois Vaudois", de F Duboux-Genton, ed. Paul Campiche, Oron, 1981

Après la "tsergosse" ( http://www.notrehistoire.ch/photo/view/42632/ ), voici le "yôdze"! En Français: la serpe, une serpe de bûcheron pour être précis.

Ce yôdze, sûrement centenaire, a toujours fait partie de l'inventaire de notre chalet, aux Avants s/Montreux ( http://www.notrehistoire.ch/photo/view/23142/ et http://www.notrehistoire.ch/photo/view/41518/ ). Il s'y trouve toujours, mais sert maintenant de décoration contre un mur. Mes ancêtres maternels (les Chevalley de Chernex) l'utilisaient pour leurs travaux forestiers mais aussi champêtres, comme pour couper des branches d'arbres destinées à former des ramées pour descendre le foins, par exemple.

Nous-même l'avons encore utilisé jusque dans les années '80, lorsque nous allions chercher du bois (avec l'autorisation du Garde-forestier) pour le chauffage du chalet. J'en ai même gardé un petit souvenir sur mon pouce gauche......aïe!

De nos jours, cet outil est encore utilisé en forêt (voir exemple ci dessous), mais je doute que les jeunes bûcherons romands en connaissent encore son nom en patois:

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!