Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Françoise Cotter, née Monnier

Françoise Cotter, née Monnier

10 décembre 1967
© Collection, Abbé Jacques Barras
Michel Savioz

Le dimanche 10 décembre 1967, la commune de Vissoie a fêté sa doyenne, Mme veuve Françoise Cotter, née Monnier, qui venait d'atteindre sa 90e année le 7 octobre.La remise du fauteuil traditionnel eut lieu dans le cadre restreint de la famille, en présence du conseil communal » in corpore », du curé J. Barras, du préfet Aloys Theytaz, et du vice-juge M. Aimé Melly.

C'est au président, M. Philibert Crettaz, qu'échut l'honneur de présenter, avec le don de la communauté, les compliments et les félicitations de l'autorité et de la population.

Les personnalités officielles ont adressé leurs vœux et évoqué des souvenirs touchant la vie de la famille, et la participation de la doyenne à l'évolution de l'économie anniviarde, après que M. Edouard Cotter, conseiller en charge et secrétaire communal, fils aîné de la doyenne, eut exprimé ses sentiments au nom de la parenté.

Il y a quelques années déjà que le chef de famille, Joseph Cotter, avait quitté ce monde, après avoir partagé avec celle qui devait devenir la doyenne de ce jour, la dure existence du paysan montagnard, et élevé neuf enfants, dont trois sont décédés dans leur jeune âge.

Nouvelliste du Rhône, 14 décembre 1967

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Partenariats éditoriaux 2022:
Partenaires de soutien:
108,774
6,798
© 2023 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.