Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Riddes, le pont routier

Riddes, le pont routier

27 octobre 2014
A. Salamin
Albin Salamin

L'existence d'un pont en bois sur le Rhône à Riddes était déjà mentionné dès 1294 avec une maison forte élevée près du pont par les Seigneurs de Savoie. Lors du passage de Napoléon vers le col du Simplon, le pont fut reconstruit selon le modèle des ponts

couverts de Martignyet de

Monthey.

Ce pont fut détruit par un incendie dans la nuit de 19 au 20 mai 1844. En 1857, on y construisit un nouveau pont en pierre sur trois arches.

Celui-ci fut démoli en 1903 car les trois piles présentait des problèmes pour l'écoulement du fleuve. Il fut remplacé par le pont en fer que l'on peut voir de nos jours encore.

A cette époque de très nombreux ponts routiers et de chemins de fer seront construits en poutres métalliques. Ici le système de poutres paraboliques est assez peu répondu en Valais. Ce type de construction est plus économique pour les ponts de longue portée.

Source: les ponts du Valais, éditions Pillet Martigny

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
94,022
4,889
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.