Bataillon 19 à Dombresson, retour après l’exercice (1)

Bataillon 19 à Dombresson, retour après l’exercice (1)

septembre, 1912
Inconnu
Stéphane Thurnherr

Instantané montrant le retour d’exercice du Bataillon 19 dans le village de Dombresson. Le Bataillon défile, précédé par une fanfare , et suscite l’intérêt des enfants et des habitants du lieu.

La Suisse libérale dans son édition du 18 septembre 1912, annonce les manœuvres du Régiment neuchâtelois :

« LES MANŒUVRES DU RÉGIMENT NEUCHATELOIS

‘On nous téléphone du Val-de-Ruz: Les manœuvres combinées des trois bataillons neuchâtelois et de l’école de recrues de mitrailleurs d’infanterie ont commencé aujourd’hui mercredi.

Le bataillon 19 a quitté définitivement ses cantonnements de Dombresson à 7 heures, ce matin, et s’est dirigé par Villiers et le vallon du Côty dans la direction des Vieux-Prés. Il est appuyé par une compagnie de mitrailleurs d’infanterie.

Les bataillons 18 et 20 arrivent à sa rencontre par les Loges; ils étaient réunis ce matin à 7 heures aux Hauts-Geneveys. Vers 10 heures, ces deux bataillons commencent l’attaque des positions occupées par le bataillon 19 à l’Est des Vieux-Prés. Il est prévu que ces bataillons devront battre en retraite par les Loges et que, dès ce soir, des combats de nuit auront encore lieu dans la région de Coffrane et Montmollin.

Demain jeudi, le régiment entier manœuvrera contre l’école de recrues de mitrailleurs sur le plateau de Coffrane. Jeudi soir, le 19 cantonnera à Boudevilliers. Une dernière manœuvre aura lieu vendredi matin dans la direction de Fenin, puis le régiment prendra la route de Pierrabot et traversera Neuchâtel vers 10 heures du matin pour regagner la caserne de Colombier. Les manœuvres sont suivies par le colonel Isler, chef d’arme de l’infanterie, par le colonel divisionnaire Galiffe et le major Wille.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Stéphane Thurnherr
852 contributions
23 février 2024
15 vues
1 like
0 favori
0 commentaire
2 galeries