Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage

Le satiriste

30 décembre 1979
Emission Tchizz
Les archives de la RTS

Chansonnier, poète, éditeur, Jack Rollan est avant tout satiriste, profession difficile dans notre pays. Il le dit lui-même: il est après Léon Nicole l'homme le plus insulté en Suisse romande après guerre. En 1952, il lance son journal Le Bonjour de Jack Rollan dans la lignée de son émission de radio qui connaît un réel succès.

Dans cette émission de Tchizz, Jack Rollan revient sur ces belles années de polémique. Le document comporte plusieurs moments forts, comme cette imitation d'Henri Guillemin et, à la fin, cette chanson dédiée aux saisonniers qui ont participé à la prospérité de la Suisse.

Journaliste: Lova Golovtchiner

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Martine Desarzens

    Merci pour ce document "goûteux " comme toujours avec Jack Rolland ! Le vin blanc est mis au frais et nous entrons dans ces quelques minutes de bonheur qui hélas annoncent les derniers moments radiophoniques de Jack Rolland ! Chaque fois que cet artiste venait manger chez mes parents, nous enfants et adolescents passions un magnifique soirée...il était drôle....c'est vrais qu'il se vexait vite....nous restions bouches cousues....et attendions ses plaisanteries...un soir il y avait également Fernand Berset comédien...quelle soirée! Jack Rollan était une véritable pipelette, il racontait des histoires sur La Maison Radio Lausanne...nous adorions, car cette maison était un peu également la nôtre...nous connaissions beaucoup de monde....Merci pour ce moment du bonjour de Jack Rollan aux multiples visages.....

  • Renata Roveretto

    Des personnages comme monsieur Jack Rollan ramassent à eux seuls la haine, les insultes et j'en passe...en les encaissants sereinement pour l'ensemble des gens qui n'en pensent pas moins que lui, mais lesquels de par l'acheté pure et ou autres excuses plus ou moins justifiées, restent épargnés en continuant une petite vie relativement (in) -confortable.

Partenariats éditoriaux 2022:
Partenaires de soutien:
107,813
6,727
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.