Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Défilé militaire Genève 1943 - Un tank

Défilé militaire Genève 1943 - Un tank

28 février 1943
Robert Collet
Aurélien Matti

Tiré d'une série de quatre photos, ce cliché représente le passage d'un tank lors d'un défilé de l'armée Suisse à Genève en pleine période de guerre.

Voir aussi:

- Un porte-drapeau
- Les cyclistes
- Le général Guisan

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Martine Desarzens

    Dommage...je voulais voir l'expression qui se lisaient sur les visage; mais la loupe est si puissante que je ne voit qu'une toute partie de la photo; les roues du char ! Impossibilité de faire glisser le document à droite ou à gauche; je ne sais pas si c'est un problème technique lié à NH ou autre...????

  • Aurélien Matti

    Personnellement je parviens à zoomer et me promener sur le document mais le grain de la photo et sa qualité de numérisation ne permettent malheureusement pas de distinguer des expressions très marquées du visage .

  • Aurélien Matti

    Oui, c'est marquant... et à la fois on oublie vite car ça ne fait que 70 ans et il serait inimaginable aujourd'ui de voir passer un défilé de cette ampleur de nos jours au rond-point de Plainpalais... comme à Ouchy d'ailleurs... http://www.notrehistoire.ch/photo/view/50329/

  • Aurélien Matti

    Choses promises, choses dues, les 70 ans de ce cliché et des trois autres... quoi que.

  • Alexandre Cornu

    Panzer Pz.39 « Praga » 1 canon 38 de 2,4 cm 2 mitrailleuses 38 de 7,5 mm. 1 mitrailleuse légère 25 de 7,5 cm. Dotation en 1939 : 24 chars. Dès le début des hostilités, on décida de peindre le sigle CH en grosses lettres majuscules jaunes sur les flancs de la tourelle et sur l’avant de la caisse, pour faciliter leur identification par les belligérants étrangers. Cette mesure visait à éviter toute confusion, étant donné que les Allemands utilisaient également le même type de véhicules et que les engins suisses étaient appelés à patrouiller en zone frontière (source : Ass. Fort Litroz).

  • Michel Gasser

    On aperçoit au fond à droite le clocheton de l'ancien poids public, disparu en 1953. On l'appelait "la mosquée de Plainpalais" en raison de sa tourelle.

Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
97,703
5,557
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.