Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Covid-19 et les masques de protection

Covid-19 et les masques de protection

1 avril 2020
Markus Schweizer

Un trottinétiste, trotteur ou trottrider (il n'existe pas encore de terme officiel en français), porteur d'un "vrai masque de protection" semble préférer son moyen de transport aux bus publics VMCV.

Cette partie de son parcours sur les quais, passe devant un restaurant chinois, qui lui contient quantité de masques.

Ce restaurant sera "visité" par les autorités une semaine plus tard.

Extraits de l'article du journal 20 minutes, 13 avril 2020

- ...Les cartons ne passaient pas inaperçus à travers les baies vitrées d'un restaurant chinois de Villeneuve...Mercredi... (08 avril) , la police cantonale vaudoise a décidé d'aller y jeter un oeil de plus près...des personnes déchargeaient de très importantes quantités de cartons... indique Jean-Christophe Sauterel...Vu le contexte actuel, nous contrôlons...L'objectif est d'éviter les détournements et les vols de masques, dont le système médical a fortement besoin actuellement; ou encore que la revente se fasse à des prix surfaits...les clarifications sont en cours...le stock doit se monter à des centaines de milliers d'unités.

Et ici un extrait d'article du Temps publié le 26 avril, qui donne une idée de la situation plus générale concernant les masques de protection et des conditions qui ont amené à une pénurie/difficulté d'accès pour le secteur privé:

...Alors que la Suisse connaît une pénurie de masques de protection en raison de la crise liée au nouveau coronavirus, des entreprises sises dans le pays en ont exporté 25 tonnes en 2020, contre 13 kg pour toute l'année 2019, révèlent Le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung, qui citent des statistiques de l'Administration fédérale des douanes (AFD). L'équipement exporté était en outre hautement stratégique, puisqu'il s'agissait de masques FFP2 et FFP3, bénéficiant d'un filtre et destinés aux professionnels de la santé. Le matériel a été envoyé principalement en Chine (14 tonnes), Hong Kong (6 t), en Allemagne (2 t) et en Italie (1 t). «Des intermédiaires ont acheté beaucoup de masques juste avant le déclenchement de la crise. Puis, ils les ont revendus là où il y avait la meilleure offre»...En janvier, les masques étaient vendus en moyenne à 20 francs le kilogramme. Trois mois plus tard, ce montant atteignait en moyenne 205 francs/kg... .

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Markus Schweizer
323 contributions
15 mai 2020
90 vues
0 like
0 favori
0 commentaire
2 galeries
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
107,534
6,701
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.