Château de Chillon et Lac Léman à vue d'oiseau.

Château de Chillon et Lac Léman à vue d'oiseau.

Inconnu/ Phototypie Neuchâtel
Claudio Abächerli

À l'époque où la photographie aérienne n'était pas encore très répandue, des cartes postales avec des vues "à vol d'oiseau" étaient préparées par des dessinateurs qui s'imaginaient être dans un ballon et dessinaient la vue telle qu'elle aurait été vue d'en haut, mais en se basant principalement sur des cartes topographiques et des vues terrestres, ainsi que sur une bonne dose d'imagination, car la perspective était souvent déformée pour montrer des lieux ou des éléments qui auraient été cachés ou moins évidents de la vie. Ici, (on est plus ou moins à la verticale der Rochers de Naye)par exemple, le château est considérablement agrandi et les montagnes au loin trop élevées. Nous ne connaissons ni l'auteur, ni l'année de la réalisation de cette image, mais certains détails nous permettent de déduire qu'elle se situe entre la fin des années 1920 et les années 1930.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Sylvie Bazzanella

    Nous trouvons deux éditeurs pour cette carte postale no 5288, version noir-blanc : Perrochet - Lausanne dont une circulée en 1919.

    Version Sépia : Phototypie Co., Neuchâtel.

    • Claudio Abächerli

      Merci pour cette précision, Sylvie. En effet, en y regardant de plus près, la carte postale est probablement "sépia" et non en noir et blanc comme publiée. Elle pourrait donc être antérieure à ma datation, basée sur le fait que l'altitude du lac Léman est donnée en m 372, alors que sur les cartes nationales jusqu'aux années 1930 au moins, elle était de 375 m. Il y avait eu une correction du point de référence (Pierre du Niton) dès 1902 (voir notrehistoire.ch/entries/25q8Q... ) mais ce n'est que dans les années 1930 que les cartes nationales ont repris ce point de base, de sorte que toutes les altitudes ont diminué d'environ 3 mètres. Ici, le niveau du lac Léman correspond déjà à la "nouvelle" mesure, alors que La Dôle, par exemple, a encore l'ancienne altitude de 1 800 mètres. De cette confusion des altitudes, j'ai déduit que la carte postale a été publiée à une époque où les altitudes dans la CN étaient progressivement corrigées. La présence de 4 barques suggère également une date antérieure.

    • Sylvie Bazzanella

      Document, description fort intéressants.

Claudio Abächerli
481 contributions
15 janvier 2024
22 vues
4 likes
0 favori
3 commentaires
3 galeries