Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Morges des années 1950

Morges des années 1950

Edition Perrochet Lausanne
Philippe Chappuis

Carte postale postée en 1951 une vue aérienne de Morges dans l'axe des rue principales montrant la richesse architecturale de cette ville. Quelques repères numériques facilite un survol de quelques constructions morgiennes significatives.

1. le débarcadère de la CGN datant de 1855 (avec la construction du Quai du Mont Blanc facilitant le transbordement des voyageurs et des marchandises du terminus ferroviaire du port train au bateau) est encore là, situé en face de l'Hôtel du Mont Blanc. Il sera déplacé vers le casino en 1954. Ce qui est bien visible, ici, c'est la disposition très avancée de l'hôtel, exceptionnelle à Morges, nous dit Paul Bisseger, les maisons étant en général séparée de la rive du lac par des jardins. Cette position remonte au XVII s.

2. Cette belle demeure patricienne au 92 de la Rue Louis de Savoie a une longue histoire, résiste et reste debout encore actuellement. Grâce à Paul Bisseger (Ville de Morges MAH) on apprend qu' à cet endroit, une maison dite "près du Château" en 1350, qui jouxtait le 1er mur d'enceinte du Château fut acquise par Dominique Trabuchier, caronier piémontais et maître maçon , l'un des principaux constructeurs des Châteaux d'Estavayer et de Vufflens. En 1769, elle est acquise par l'assesseur ballival B.-E. Martin qui l'a fait reconstruire avec les caractéristiques actuelles: 2 étages sur rez de chaussée, toit à la Mansard avec lucarnes, façade sur rue en pierre de taille appareillée.

3. Rue du Parc 8 où se trouvait à la fin du XIXe s. l'atelier de réparation de vélocipède d'Emile Déglon que Robert Horvay a placé sur NH

Horvay Robert
1,504 contributions

4. Le 1er local des scouts de la Tribu du Grand Lac (TDGL) construit ici en 1933. La 1ère patrouille libre d'éclaireurs est formée en 1912 et deviendra TDGL pour les protestants en 1926 et groupe St André de Morges (SAM) pour les catholiques en 1932 (http://tribudugrandlac.ch/historique-tdgl/)

5. Place Dufour n° 1, l'imposante maison patricienne occupée par la Banque Muret puis en 1917 la Société de Banque Suisse. Bâtie entre 1839 et 1843 selon des plans de Henri Perregaux (utilisant la nouvelle technique des tuyaux circulaires en terre cuite pour les cheminées !) cette construction est contemporaine des belles demeures au sud de la place. Elle sera détruite en 1967.

6. Le Casino-Théâtre est là , construit sur le quai Lochmann entre 1898 à 1900 par l**'architecte Jacques Regamey** dans un style néo-baroque d'inspiration française.

7. Le bâtiment des Halles de 1560, permettant l'entrepôt de marchandises en transit, jugé insuffisant et trop vieux a été reconstruit et rehaussé en 1785 et prend le nom de "La Douane" qui correspond à ce que l'on voit sur cette image. Il deviendra Préfecture en 1952.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
98,436
5,645
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.