Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

La Bavaria va renaître de ses cendres

3 septembre 2018
David Glaser
David Glaser, le web éditeur

Les effluves de houblon fermenté vous saisissaient l'odorat. Le palais était rarement en reste. La Bavaria, temple historique de la choucroute, a fermé ses portes en 2017 mais bonne nouvelle pour les fans de bière bavaroise, il va renaître.

Les propriétaires de la bâtisse historique l'ont annoncé à la presse vaudoise sans être trop explicites. En effet, l'entreprise Next Immobilier, le fonds privé rattaché au groupe pharmaceutique Debiopharm et chargé de gérer ce lieu mythique, ont communiqué qu'ils recherchaient une nouvelle équipe pour gérer cette institution de la bière munichoise et des spécialités qui vont avec.

Reste à savoir quand l'établissement, vieux de plus de 145 ans, pourra être remis aux normes et proposer sa sélection de choucroutes comme au bon vieux temps.

Les journées du patrimoine à Lausanne le week-end du 1er et du 2 septembre 2018 permettaient de pénétrer dans plusieurs établissements importants de la capitale vaudoise dont la célèbre taverne. Un restaurant aux allures ancestrales avec ses murs décorés à la gloire de la mousse et de la grande fête munichoise qui la célèbre une fois par an.

La célèbre "Bavaria" a ouvert ses portes en 1892 en haut de la rue du Petit-Chêne à Lausanne. L'inscription de la date de 1872, lors de la réouverture en 1972, après rénovation - avec des peintures murales représentant Oktoberfest à Munich - est donc erronée.

Sur une des poutres de la salle du rez-de-chaussée, le propriétaire de l'époque s'était permis une petite coquetterie stylistique, contredisant cependant la vérité historique. En plaçant cette date de naissance pour le moins étonnante de la brasserie, il est parvenu à justifier une célébration d'un centième anniversaire. Qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour trouver une excuse pour boire un peu plus choppes de coutume. Prost!

La brasserie qui était un lieu au bénéficie d'une note 3 au recensement architectural, ce qui signifie qu'il est d'intérêt local, est aujourd'hui passée au niveau 2, ce qui signifie qu'il est d'intérêt cantonal.

A consulter, l'article consacré à la Bavaria par Martine Desarzens. Vous pouvez découvrir ici une carte postale ancienne de l'intérieur qui n'avait pas beaucoup changé jusqu'à ces travaux.

**(**photos et texte David Glaser)

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Martine Desarzens

    Magnifique reportage, merci. La Bavaria ouvre ses portes le 28 juin 2019. Pour manger il faut réserver, la carte est très brasserie; superbe ! Hélas je ne pourrais pas me joindre aux fidèles...mais une visite en famille se fera tout soudainement. J'ai eu pas mal d'échanges mails avec le nouveau propriétaire concernant la plaque de Victor Desarzens posée en 2008 ;t out semble en ordre...

Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
98,744
5,666
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.