Le cintre du pont de Gueuroz

Le cintre du pont de Gueuroz

1933
Pierre Auguste Chappuis
Succession Pierre Auguste Chappuis et Photo Elysée Lausanne

Belle image du cintre, travail saississant, consistant en un assemblage de plusieurs centaines de poutres reliées par les milliers de boulons et d'écrous...Les ouvriers commencent à préparer le coffrage du béton armé des arcs

La construction du pont durera 3 ans de 1930 à 1933. Il franchit élégamment les gorges du Trient, à une hauteur de 186 mètres et sur une portée de 98.6 mètres, par deux arcs parallèles raidis par un tablier en auge, techniquement possible par la maîtrise du béton armé, véritable révolution dans la construction des ponts introduite par l'Ingénieur suisse Robert Maillard (1872-1940) à des prix concurrentiels. Alexandre Sarrasin (1895-1976), son collège ingénieur à choisi cette technique pour réaliser cet audacieux ouvrage. La finesse des arcs est rendue possible par cette savante construction d'un cintre en bois soutenant les arcs jusqu'à leur durcissement achevé. C'est ici l'utilisation du système dit de Coray. Richard Coray (1869-1946) fut un pionnier des échafaudages développé la technique des cintres pour le construction des ponts

Portrait de Richard Coray par Jost Guler (1860–1917

upload.wikimedia.org/wikipedia...

Photographies de Pierre Auguste Chappuis

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Renata Roveretto

    Impressionnée, de par la capacité d'investissement des humains à fabriquer des choses d'une grandeur et d'une importance énorme et ceci en toute beauté en plus...

    • Philippe Chappuis

      C'est effectivement impressionnant et l'histoire nous dit que c'est exponentiel, il me vient, quelques fois la pensée que, par cette incessante activité créatrice et inventive d'un monde surdimensionné, notre cerveau ne sera bientôt plus en mesure de l'assimiler et de s'adapter....ce cher cerveau est un moteur à nul autre sans pareil, mais je crains qu'il n'ait ni frein ni marche arrière. Merci de vos commentaires !

  • Christophe Catsaros

    Cher Monsieur Chappuis, merci pour cette précieuse image. comment puis je vous joindre? Nous aimerions l'utiliser dans une publication sur Richard Coray. En vous remerciant d'avance

Philippe Chappuis
2,198 contributions
11 décembre 2020
129 vues
2 likes
1 favori
3 commentaires
3 galeries